Adidas espère rattraper son retard sur Nike grâce à Internet

le
0
Image d'illustration.
Image d'illustration.

Les bonnes nouvelles sont suffisamment rares pour pouvoir être notées. Adidas devrait afficher cette année un bond de 40 % de ses ventes sur la Toile. L'équipementier allemand pourrait enregistrer 600 millions d'euros de revenus sur Internet, alors que ses prévisions tablaient sur un chiffre plus proche de 500 millions d'euros. Le cap des 2 milliards d'euros fixé pour 2020 semble plus atteignable que jamais. Pour gérer cette croissance spectaculaire, la marque aux trois bandes va se rapprocher de certains distributeurs virtuels afin de travailler à flux tendu et de servir au plus vite les clients qui achètent ses produits sans quitter leur domicile. Le groupe basé à Herzogenaurach, près de Nuremberg, vient ainsi de conclure un accord avec Zalando. La plateforme de vente en ligne va pouvoir accéder au réseau informatique de son fournisseur afin de faire livrer les produits commandés sur son site directement à partir des entrepôts d'Adidas. Ce partenariat entre parfaitement dans la nouvelle stratégie mise en place par Herbert Hainer.

Rattraper Nike

Le PDG de la firme allemande, qui va quitter son poste en 2017 après seize années de bons et loyaux services, a lancé au mois de mars un nouveau programme stratégique afin de rattraper son retard sur Nike qui se développe plus rapidement que lui. Le patron bavarois a commis un parcours sans fautes pendant de nombreuses années. En quatorze ans, Adidas, qui n'a pas une dette, a presque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant