AB science : rendez-vous en terrain connu

le
0
AB Science, la biotech va se retrouver sous les feux des projecteurs. (DR)
AB Science, la biotech va se retrouver sous les feux des projecteurs. (DR)

La biotech va retrouver les feux des projecteurs. Courant novembre, elle «lèvera l’aveugle» sur l’étude clinique finale (phase III) menée avec sa molécule masitinib dans la mastocytose indolente sévère, une maladie inflammatoire auto-immune. En fait, elle extraira les données cliniques collectées auprès des patients et présentera les résultats ­«rapidement après».

Dans un communiqué publié le 6 octobre, les dirigeants rappellent les résultats obtenus dans les essais précédents et les enjeux de cette étude. C’est, en quelque sorte, un guide pour l’interprétation des résultats à venir.

L’enjeu de cette publication dépasse la seule question du potentiel commercial dans la mastocytose, relativement limité puisqu’il s’agit d’une maladie rare. Il s’agit pour la société d’obtenir enfin, cinq ans après son introduction en bourse, une première validation médicale pour masitinib. Cette molécule est la seule que la société développe. Elle y a investit pratiquement toutes ses ressources, dans le cadre d’une vingtaine d’essais cliniques, dont 13 sont en phase III.

Le mécanisme d’action de masitinib dans la mastocytose est relativement simple et convaincant : elle inhibe les mastocytes responsables de l’inflammation. De plus, les données obtenues en phase II montrent que la molécule a de l’effet sur les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant