À suivre cette semaine : la Fed au c½ur de toutes les attentions

le , mis à jour à 11:34
0

Les investisseurs auront plus que jamais le regard braqué vers la Fed cette semaine.
Les investisseurs auront plus que jamais le regard braqué vers la Fed cette semaine.

Cela fait de nombreux mois que le sujet agite les marchés : la Fed va-t-elle relever ses taux jeudi 17 septembre ? À quelques jours de l’annonce, le suspense reste total. On peut s’attendre cette semaine à ce que les fluctuations des marchés restent volatiles à l’approche du jour J.

Attendue de longue date, prévue dans un premier temps au mois de juin 2015 avant d’être reportée à une date ultérieure, la première hausse des taux de la Fed depuis 2006 pourrait avoir lieu jeudi prochain. Le flou reste néanmoins total. La balance semble à l’équilibre entre les arguments « pour » ou « contre » la hausse des taux.

Du côté des arguments « pour » : le très faible niveau du chômage aux Etats-Unis (5,1% de la population active en août), le niveau correct de la croissance, et la nécessité pour la Fed de se redonner des marges de manœuvre financières alors qu’elle affiche toujours des taux directeurs au plancher depuis la crise de 2008.

Du côté des arguments « contre » : le risque d’être à contre-courant des autres grandes banques centrales comme la BCE, qui est quant à elle en période de relance monétaire, et de renforcer trop significativement le dollar face aux autres devises. Ceci alors que le ralentissement actuel de la croissance et du commerce chinois laisse des doutes sur le cycle économique mondial. Sans parler de l’éventuel impact négatif pour les marchés actions américains, fébriles ces dernières semaines.

Le consensus des analystes ne parvient pas à trancher la question. Certains parlent depuis plusieurs semaines d’un ajournement de la hausse au mois de décembre. D’autres pensent néanmoins qu’un report de la décision serait un mauvais signal concernant la solidité de l’économie américaine et mondiale. À noter que le principal taux directeur de la Fed est actuellement défini par une fourchette de fluctuation « entre 0% et 0,25% ». Ceci peut offrir différentes solution à la banque centrale américaine, comme passer à un taux fixe à 0,25% (sans bande de fluctuation), ou jouer plus subtilement sur la borne haute et basse de la fourchette. La semaine devrait être marquée par une forte spéculation des investisseurs sur le choix exact de la Fed jeudi soir.

Malgré cette échéance déterminante, les investisseurs auront également les yeux tournés vers les traditionnels indicateurs économiques de la semaine.

Lundi 14 septembre

11h : zone euro : production industrielle de juillet

Mardi 15 septembre

8h45 : France : indice des prix à la consommation (inflation) pour le mois d’août.

11h : Allemagne : publication de l’indice ZEW pour le mois de septembre, traduisant le sentiment des investisseurs en Allemagne. Potentiellement influant pour les marchés.

14h30 : Etats-Unis : indice mensuel Empire State de la Fed de New York, traduisant l’évolution de l’activité manufacturière (industrielle) de la première région économique des Etats-Unis. Le mois dernier, l’indice était ressorti à son plus bas niveau depuis 2009, décevant largement les investisseurs. L’indicateur sera surveillé avec attention pour vérifier que la chute du mois d’août n’était que passagère.

Mercredi 16 septembre

Début de la réunion du FOMC (organe en charge de la politique monétaire de la Fed), qui aboutira le lendemain.

11h : zone euro : indice mensuel des prix à la consommation (inflation) pour le mois d’août.

14h30 : Etats-Unis : indice des prix à la consommation (inflation).

16h30 : Etats-Unis : traditionnel rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole américains. Potentiellement très influent pour l’évolution des prix du pétrole.

Jeudi 17 septembre

14h30 : Etats-Unis : traditionnelles inscriptions hebdomadaires au chômage américaines.

20h : Etats-Unis : décision de la Fed sur ses taux, suivie d’une conférence de presse de Janet Yellen (présidente de la Fed) à partir de 20h30.

Vendredi 18 septembre

3h30 : Chine : évolution des prix de l'immobilier. Le sujet de l'immobilier chinois reste très surveillé par la communauté financière. Les prix de l'immobilier baisent assez nettement en Chine depuis plusieurs mois, et cela pourrait avoir des répercutions financières sur le système bancaire du pays.

16h : Etats-Unis : indice des indicateurs avancés du Conference Board.

La journée pourrait théoriquement connaître une volatilité accrue des cours de bourse à l’occasion de l’arrivée à échéance de nombreux produits dérivés pour le troisième vendredi de septembre (jour des « quatre sorcières »).

X. Bargue

Vous pouvez consulter le calendrier complet des statistiques et résultats de la semaine sur Boursorama.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant