Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sport : quel investissement pour quelle activité ?

Boursorama avec Pratique.fr17/10/2016 à 11:30

Faire du sport est essentiel au bien-être physique et psychologique. Il sert à brûler des calories et à maintenir le bon fonctionnement du corps, mais aussi à faire des rencontres, profiter de la nature, renforcer sa confiance en soi… Mais toutes les activités sportives ne représentent pas le même coût. Voici quelques exemples qui pourront vous inspirer selon vos besoins.

Soyez motivés, c'est la clef !

La salle de gym : un gros investissement déguisé en petites mensualités

Les équipements dernier cri, les méthodes d’entraînement novatrices, l’effet de motivation du groupe sont quelques-uns des attraits des salles de sport. Si vous souhaitez vous inscrire dans une salle de gym, profitez des offres spéciales en début d’année ou en période creuse. Assurez-vous que le forfait comprend l’accès illimité à tous les cours et équipements. Dans tous les cas, il faut bien calculer le coût total de l’abonnement, surtout si vous vous engagez pour 6 ou 12 mois. Vous pensez que réaliser un gros investissement vous obligera à fréquenter la salle de sport ? Détrompez-vous. Il vaut mieux être sûr de sa motivation avant de s’engager. Il est maintenant connu que, pour être rentables, les salles ont besoin de dix fois plus de clients qu’elles ne peuvent en accueillir : ce sont les abonnés absents qui font leur chiffre d’affaires.

Investissement intermédiaire : les sports d’équipe

Votre mairie peut vous fournir la liste des clubs municipaux. Le coût annuel peut aller de 50 à 300 € selon le sport, le lieu, le niveau de l’équipe, la qualité des équipements. Il faut y ajouter le prix de la licence adulte, indispensable pour participer aux compétitions : 29 € pour le tennis, environ 30 € pour le football. Le prix annoncé par les clubs sous le terme « licence » regroupe en fait la licence de la fédération et la cotisation au club. Autre solution : réunir des amis et jouer entre vous. L’ambiance et le niveau vous conviendront peut-être mieux. Louer un terrain coûte de 5 à 15 € de l’heure, par personne. Mais vous pouvez aussi profiter des nombreux stades de foot municipaux et installations urbaines comme les terrains de basketball.

Les sports peu coûteux

Les sports individuels se révèlent efficaces et pratiques : course à pied, marche rapide, cyclisme… L’investissement de départ servira à acheter l’équipement personnel : les chaussures, la tenue, un bon vélo. Cette dépense initiale peut être modulée selon votre motivation, votre niveau et votre budget. Il est inutile d’acheter une paire de baskets de running ou un VTT haut de gamme si vous débutez dans la discipline. Pour rendre le sport plus attrayant, inscrivez-vous à des courses et des randonnées en groupe. Enfin, découvrez un sport gratuit qui compte de plus en plus d’adeptes : l’urban training. Pour commencer, vous aurez peut-être besoin de vous faire accompagner par un coach qui vous montrera comment utiliser le mobilier urbain pour vous muscler et vous dépasser. Mais ensuite, à vous les parcours libres, seul ou entre amis.

Trucs et astuces

Internet regorge de calendriers sportifs répertoriant les randonnées pédestres ou VTT et courses près de chez vous.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.