Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quand les Compagnons du devoir se mettent à l'imprimante 3D

Le Figaro22/04/2016 à 16:22

L’artisanat dans la plus pure tradition, celle des Compagnons du Devoir, suit de près les évolutions technologiques. Et prouve que l’impression 3D peut être utile à un tailleur de pierre.

Qui aurait dit que le monde de l’ébénisterie ou des tailleurs de pierre croiserait un jour celui de l’impression 3D? Et pourtant... Lors des récentes Journées de la construction, salon professionnel se tenant à Paris, les Compagnons du Devoir ont tenu à montrer leur aptitude à accompagner le changement. On pouvait notamment les voir à l’œuvre sur des maquettes géantes évoquant la construction de maisons en paille ou l’intégration d’un panneau solaire dans un toit en ardoise.

Et au milieu du stand, trônait de façon quasiment incongrue une imprimante 3D. Pour ces spécialistes du geste manuel utilisant couramment la pierre, le bois, la brique ou le métal, est-il cohérent d’utiliser un engin automatique produisant des objets en plastique? «Mon rôle, c’est de faire que cet outil ne devienne pas la bête noire de nos apprentis, explique Fabien le Quellec, en charge de l’évolution de l’outil numérique chez les Compagnons du Devoir. En intégrant l’utilisation de ces appareils qui modifient notre travail, nous réussirons à en faire un atout.»

Une image valorisante

Alors que la conception et le dessin assisté par ordinateur font depuis belle lurette partie de la formation des Compagnons, il s’agit désormais de franchir le pas en produisant directement des objets. «À côté des maquettes classiques, ces impressions 3D donnent une image valorisante, il y a un vrai intérêt commercial, précise Fabien Le Quellec. Lorsque nous réalisons une pièce pour un architecte, il la conserve volontiers sur son bureau.» Et la réalisation 3D permet aussi de mieux illustrer les contraintes physiques.

Les Compagnons ne risquent-ils pas d’y perdre leur âme? «Il y a effectivement une réflexion à mener pour ne pas aller trop loin, admet Fabien le Quellec, mais d’un autre côté certains de nos métiers ont souffert de notre image, très traditionnelle, de bâtisseurs de cathédrales.» Dans ses projections les plus enthousiastes, il n’exclut pas la possibilité de travailler avec de nouveaux matériaux plus nobles et, qui sait, de déboucher un jour sur des spécialisations plus pointues entièrement dédiées à ces techniques. En attendant, plusieurs centaines d’apprentis sont déjà sensibilisés à cet outil durant leur apprentissage ou lors de leur tour de France. À Paris, le public peut d’ailleurs s’initier tous les mercredis soirs au prototypage 3D, aux côtés des Compagnons.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.