Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Partager des appareils domestiques avec Les Biens en Commun
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr20/09/2021 à 09:30

L'entreprise Les Biens en Commun propose la mise en location d'appareils électroménagers dans des casiers connectés. L'occasion de lutter contre la "surconsommation d'équipements" selon son créateur Yann Lemoine.

Partager des appareils domestiques avec Les Biens en Commun - iStock-Bet_Noire

Partager des appareils domestiques avec Les Biens en Commun - iStock-Bet_Noire

Louer des équipements électroménagers plutôt que de les acheter

La PME Les Biens en Commun est née d'un constat simple : nous utilisons nos appareils électroménagers relativement peu, au regard de leur possession. Visseuse, aspirateur, friteuse, crêpière, appareil à raclette ou encore tondeuse à gazon passent le plus clair de leur existence rangés dans leurs placards respectifs. A titre d'exemple, "l'aspirateur présent dans 90% des foyers passe 98% de sa vie au chômage" comme l'illustre Yann Moine, le créateur de la société Les Biens en Commun. Aussi, pour optimiser l'utilisation de tous nos appareils domestiques, limiter leur surconsommation avec ce que cela implique comme impact environnemental, Les Biens en Commun propose leur mise en location dans de petits boîtiers connectés. Une idée aussi simple qu'efficace qui permet aux propriétaires des équipements électroménagers de bénéficier d'un petit complément de revenus et à ceux ayant besoin de matériels d'en louer pour quelques euros seulement, sans être donc contraints d'en acheter. Lancé il y a peu de temps, le concept a déjà rencontré un joli succès au sein de plusieurs résidences étudiantes et sera bientôt déployé à plus grande échelle dans divers immeubles résidentiels et autres logements sociaux.  

Un fonctionnement simple et performant

Si le principe de la location d'appareils électriques et d'équipements électroménagers existe déjà de voisin à voisin, Les Biens en Commun se distingue d'abord par le fait d'assurer le propriétaire en cas de casse de ses équipements. Car à la différence d'autres formules de location de particulier à particulier, cette nouvelle forme d'accès en libre-service d'appareils domestiques est organisée par une entreprise qui assure la mise en location, l'entretien, l'éventuelle réparation voire le remplacement d'appareils le cas échéant. Mais les avantages de la formule ne s'arrêtent pas là. Les utilisateurs bénéficient d'une plateforme web pour rechercher et louer n'importe quel type d'appareil : aspirateur, visseuse, fer à repasser, mixer, robot ménager, consoles de jeux... Après avoir créé un compte en ligne, les utilisateurs du service peuvent effectuer leur recherche en fonction de leur besoin. Suite à quoi ils ont alors le choix entre deux types de location : un abonnement mensuel avec utilisation illimitée ou un paiement dit à l'usage. Une fois la location réalisée sur la plateforme web, il ne reste plus qu'à récupérer l'appareil en question dans l'un des casiers connectés installés dans le hall de l'immeuble, à l'aide d'un QR Code ou d'un code numérique reçu sur leur boîte email. Bien plus qu'un simple service de location d'équipements électriques et électroniques mais aussi d'appareils électroménagers, Les Biens en Commun ambitionne de changer le monde à sa manière. Yann Moine explique en effet à cet égard que « Les Biens en Commun a le potentiel d’améliorer la vie de chacun tout en réduisant l’impact environnemental de tous. De plus, il permet également de recréer du lien social dans les résidences en encourageant l’échange et l’entraide. Au vu des enjeux actuels auxquels font face nos sociétés, je pense que c’est vraiment un projet d’intérêt général ».

0 commentaire

Annonces immobilières