Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Motos et scooters : quelle assurance choisir ?

Boursorama avec Pratique.fr28/11/2016 à 15:55

Si la Garantie Responsabilité Civile est le minimum requis, vous devrez prendre en compte plusieurs éléments pour bénéficier de la meilleure couverture adaptée à votre profil ainsi qu’à certaines spécificités d’un deux-roues.

Quelle assurance choisir pour sa moto

Tiers ou Tous Risques

L’assurance au tiers est la moins coûteuse. C’est elle qui vous couvre si vous êtes responsable d’un accident, elle prendra en charge l’indemnisation du tiers, notamment votre passager. Elle est à privilégier si vous ne roulez qu’occasionnellement pour de petites balades en campagne ou si, en cas d’accident, la valeur de votre moto est inférieure aux réparations, voire à la franchise. C'est très souvent la seule assurance accordée aux jeunes conducteurs ayant moins de deux ans de permis.
En revanche, l’assurance tous risques est vivement conseillée pour toute autre utilisation et type de véhicules. Les garanties classiques en tous risques couvrent habituellement les incendies, les dommages tous accidents, le vol et offrent une garantie assistance et dépannage.
Mais avant de vous engager, prenez le temps de vérifier les conditions particulières et les clauses de votre contrat. Certaines assurances imposent des franchises supplémentaires.
La garantie vol est obligatoire. Entre septembre 2014 et août 2015, ce sont 57 699 vols qui ont été comptabilisés selon une étude réalisée par I.C.A., société spécialisée dans le gravage antivol. Les assureurs exigent donc des mesures contre les effractions comme un local fermé, un antivol homologué, ou une moto gravée. Valises ou top-case fermant à clef livrés de série avec la moto et coffre des scooters sous la selle sont couverts dès lors que le vol a manifestement été commis avec effraction. Comme la fermeture à clef n’est pas une protection suffisante, leur contenu n’est pas couvert par la garantie. Pour couvrir des objets de valeur que vous laisseriez sous la selle, optez alors pour une garantie « objets transportés ».
La garantie dommage tous accidents est utile si aucune responsabilité ne peut être dégagée comme c’est fréquemment le cas en deux-roues (chute, animaux, verglas…) et pour les détériorations diverses qui peuvent survenir hors circulation (acte de malveillance, mauvais béquillage, moto abimée en stationnement, etc.).

Quelques spécificités

Sachez que même assurés "Tous risques", vous n'êtes pas couverts en cas d'accident corporel. Pour pallier cela, il vous faudra choisir la garantie individuelle conducteur.
Si vous conservez vos factures, vous pouvez garantir votre casque, vos équipements de protection, vos accessoires (sont considérées comme accessoires les pièces qui ont été ajoutées à la moto après son achat neuf), ou encore la casse mécanique. Comme pour les voitures, il existe l’assistance 0 km.
Votre véhicule peut être couvert par une garantie bris de glace pour les éléments comme les optiques de phares, les « bulles » ou les pare-brise de scooters montés.
Pour gagner de la puissance, vous pouvez débrider votre moto. Dans ce cas, vous êtes tenu d’informer votre assureur du changement. Le contrat d’assurance doit en effet prendre en compte cette puissance supérieure, ce qui induit généralement une hausse de la prime annuelle. Ne pas signaler la modification à son assureur revient à faire une fausse déclaration et expose le propriétaire à de lourdes conséquences financières. La compagnie pourra même refuser l’indemnisation des dommages subis et résilier votre contrat.
Sur la route, la remontée de file de voitures en circulation, ralenties ou à l’arrêt, n’est pas un droit. Des pratiques locales et des usages convenus – sur les périphériques, par exemple – sont toutefois admis par certaines juridictions. Le dépassement par la droite par contre est totalement interdit et privera le motard de tout droit à indemnisation en cas de sinistre.
Pour les pratiques plus sportives, votre assurance deux-roues vous couvre que vous soyez sur circuit ou non, hors du cadre de la compétition ou si vous possédez une moto tout-terrain immatriculée, un enduro ou un trial pour vos loisirs. Toutefois, il existe des formules adaptées à l’usage.

Trucs et astuces

Il existe des assurances et des mutuelles spécialisées. Parce qu’elles ont une connaissance approfondie du monde des deux-roues, elles sont réputées plus efficaces dans le montage de dossiers en cas de litige et dans la protection des motards et des scootéristes.
Bon à savoir aussi, certains assureurs généralistes pourront vous proposer des tarifs attractifs si vous êtes déjà client chez eux pour un autre véhicule.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.