Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Montpellier : Un médecin généraliste aurait escroqué plus de 450 000 € à la CPAM
Boursorama avec Newsgene28/01/2021 à 16:01

Le médecin de 60 ans aurait facturé des actes non effectués. (Pixabay / Bru-nO)

Le médecin de 60 ans aurait facturé des actes non effectués. (Pixabay / Bru-nO)

Un médecin généraliste de 60 ans originaire de Montpellier est soupçonné d'avoir facturé des actes non effectués. Une plainte de la CPAM de l'Hérault a été déposé contre lui. Le préjudice s'établit à plus de 450 000 euros.  

Un médecin généraliste de 60 ans exerçant à Montpellier est soupçonné d'avoir facturé des actes non effectués et d'avoir appliqué de mauvaises cotations, tout cela au préjudice de la Caisse primaire d'assurance maladie de l'Hérault, rapporte Midi Libre. Le montant de l'escroquerie présumée s'élève à 457 300 euros.

La CPAM a déposé plainte en décembre 2019. La caisse de l'Hérault a constaté une activité anormalement élevée de ce médecin en 2017, 2018 et 2019 : le professionnel a ainsi réalisé 70 % d'activité supplémentaire. En examinant une période de 730 jours, il aurait travaillé 700 jours, ce qui signifie seulement 30 jours d'arrêt en deux ans. 

De trop nombreux actes d'urgence

Le généraliste s'est aussi fait remarquer sur la facturation des actes d'urgence. Il en aurait effectué cinq fois plus « que le médecin urgentiste qui est le plus intervenu sur la région » précise Midi Libre. Ces actes concerneraient essentiellement deux patients. En l'espace de trois ans, ils auraient fait l'objet de 173 et 184 actes de la part du médecin.  

La CPAM reproche également au praticien d'avoir effectué de nombreux actes techniques sans en avoir les compétences, d'avoir prescrit des milliers de boîtes de compléments alimentaires sans justification. Il aurait prescrit également de trop nombreuses perfusions.

Un cabinet insalubre

« Lors de la perquisition, les forces de l'ordre ont découvert un cabinet particulièrement insalubre avec la présence de médicaments et de perfusions périmés depuis des années, d'ustensiles rouillés, de seringues usagées », détaille le quotidien régional. La perquisition à son domicile a permis aux enquêteurs de mettre la main sur 40 000 euros en liquide, des cartes vitales appartenant à ses patients. Dans le garage, trois voitures de location : deux Mercedes et une Maserati. Selon l'enquête de la CPAM, ses revenus étaient, en moyenne, quatre fois plus élevés que ceux de ses confrères exerçant dans la région.

Après une enquête qui aura duré près d'un an, le médecin est convoqué le 3 mai prochain devant le tribunal judiciaire de Montpellier. Il encourt une peine de sept ans de prison.

18 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodan3
    30 janvier11:13

    En tout cas, depuis 2017, y'a eu du raté dans les bureaux de la CPAM, le turbo a du avoir des ratés à l'allumage.. !!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer