1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les fonds euro à la baisse
Boursorama avec Pratique.fr08/02/2019 à 14:30

Le miracle n'a pas eu lieu. Et n'aura vraisemblablement pas lieu en 2019. Le rendement des fonds en euro, que certains experts voyaient repartir à la hausse, continue son inexorable chute (1,60% en 2018) et rend aujourd'hui ce type d'assurance-vie sans intérêt et même négatif. Que faire alors pour cesser de perdre de l'argent avec ces placements ? Explications.

iStock.com-MicroStockHub

Une baisse durable et programmée des fonds en euro

Au printemps 2017, le cabinet de consultants Facts & Figures anticipait une fin de la baisse des rendements des fonds en euros en 2018 et même une hausse pour 2019. Force est de constater que le présage ne s'est pas réalisé en 2018 et qu'une hausse en 2019 est pour le moins peu probable. Pour rappel, le rendement moyen des fonds en euros en 2000 était de 5,3%, de 3,90% en 2008 et n'a fait que chuter depuis : 2,90% en 2012, 2,30% en 2015 et donc 1,60% en 2018. Ces fonds très prisés des Français, car totalement sécurisés, contrairement à ceux en unités de compte dont la valeur en capital n'est pas garantie, subissent une dégringolade constante en grande partie à cause de la baisse des rendements obligataires. Près de 80% des investissements des assureurs sont en effet dirigés vers des titres obligataires et sont donc fortement tributaires des produits des taux. Les OAT (Obligations d'États français) à 10 ans par exemple, qui sont le point de référence des investisseurs, sont aujourd'hui autour de 0,6%, ce qui ne leur permet plus de générer de l'argent. Problème pour les assurés, avec une inflation évaluée à 2%  et un rendement moyen de fonds en euros à 1,60%, le rendement devient négatif et les épargnants perdent donc de l'argent. A fortiori avec des frais de versements autour de 0,50%...

Se tourner vers les unités de compte ?

Les épargnants qui ont choisi ces placements en fonds euro ont donc tout intérêt à retirer au plus vite leur argent pour se diriger vers d'autres options. Le réflexe, et le conseil que pourront donner de nombreux banquiers, seraient de transférer cette épargne vers des unités de compte. Or le profil des épargnants qui avaient misé sur des fonds en euros ne correspond pas du tout au risque inhérent aux placements en unités de compte. D'autant que ces mêmes épargnants auront vu la valorisation de leurs contrats fondre comme neige au soleil depuis le moment où ils avaient placé leur argent. Pour ceux qui ne l'avaient pas déjà fait, il est donc conseillé, à tout le moins, de diversifier ses placements en en laissant le moins possible sur les fonds en euros et en investissant sur des fonds patrimoniaux par exemple dont le risque est maîtrisé, sur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) ou encore des OPCI (Organisme de placement collectif immobilier) dont les parts s'échangent plus facilement.

Et demain ?

Selon le prescripteur de contrats d'assurance GVfm, la tendance baissière des rendements des fonds en euros devrait se poursuivre et atteindre vraisemblablement 1,20 ou 1,30% en 2019 ou 2020. Il devient donc urgent de retirer son épargne de ces placements, d'autant que grâce à la loi Sapin II et en cas de rachat massif de leur contrat par les épargnants, les assureurs sont en droit de bloquer les mouvements sur les assurances-vie afin d'éviter la faillite.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer