Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Européens plus responsables en matière d'achat de faux et de piratage
Le Figaro24/11/2020 à 20:27

Les Européens sont moins nombreux à vouloir acheter des produits contrefaits ou à accéder à du matériel piraté. (Crédits photo : Wikimedia Commons - Gdead )

Les Européens sont moins nombreux à vouloir acheter des produits contrefaits ou à accéder à du matériel piraté. (Crédits photo : Wikimedia Commons - Gdead )

Selon un rapport publié par l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle, l'achat de produits de contrefaçon est en recul depuis trois ans, tout comme le piratage intentionnel.

Alors qu'avec l'essor d'internet, la contrefaçon a explosé et que cette période de Noël est propice aux achats en tous genres, un rapport publié par l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle montre des résultats encourageants en matière de responsabilité des consommateurs. Les Européens sont moins nombreux à vouloir acheter des produits contrefaits ou à accéder à du matériel piraté.

Selon cette enquête menée auprès de 25.636 résidents de l'UE, l'achat de produits de contrefaçon est en recul depuis trois ans (de 7 à 5 %), tout comme le piratage intentionnel (de 10 à 8 %). L'achat de produits contrefaits a retrouvé son niveau de 2013. Les Français, eux, ne sont plus que 3 % à y céder, soit deux fois moins qu'en 2017. Par ailleurs, durant les douze derniers mois, 42 % des Européens ont payé pour l'accès, le téléchargement ou la diffusion en ligne de contenus protégés. C'est 17 % de plus. Une évolution encourageante des comportements, même si les moins de 25 ans «pêchent» encore deux fois plus que leurs aînés.

Cette période de Covid, avec notamment la vente de faux médicaments en ligne, pourrait avoir sensibilisé les citoyens. En tout cas, leur respect pour les artistes, les créateurs et la propriété intellectuelle va croissant. Et la lutte intensive menée par les États et les fabricants, sur le terrain et sur internet, avec des technologies de plus en plus pointues, constitue une force de dissuasion convaincante. En France, la contrefaçon occasionne 6,7 milliards de pertes chaque année et 38.000 emplois supprimés. Cas d'école, dernièrement, trois entreprises emblématiques - LVMH, Nike et Lacoste - se sont alliées pour faire condamner les Puces de Saint-Ouen pour ventes de faux.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer