Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Investissement responsable : les Français veulent une épargne plus verte... en théorie
information fournie par Boursorama avec Newsgene24/09/2019 à 18:03

Investissement responsable : les Français veulent une épargne plus verte... en théorie

Investissement responsable : les Français veulent une épargne plus verte... en théorie

Les Français expriment un réel intérêt pour l'épargne responsable, selon une étude de l'Ifop. Pourtant, seuls 5% d'entre eux ont déjà investi dans un fonds ISR. L'enjeu pour le secteur est donc désormais de leur faire sauter le pas.

60% des Français disent accorder de l'importance aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements, selon une étude Ifop présentée le 19 septembre dernier au Forum pour l'investissement responsable (FIR) et relayée par Les Echos. Ils n'étaient que 50% en 2013. Pourtant, seuls 5 % d'entre eux déclarent avoir déjà investi dans un fonds ISR (Investissement socialement responsable).

Le chemin vers une épargne plus verte est donc encore long mais le potentiel semble bien réel. La semaine de la Finance responsable, qui débute ce jeudi 26 septembre à Paris, devra donc capitaliser sur cet engouement des particuliers pour ces produits.

L'environnement, principale préoccupation des Français

D'après l'étude, le secteur a tout intérêt à miser sur les questions environnementales. Les sondés citent en effet ce domaine en premier parmi les sujets qu'ils veulent voir pris en compte dans leur épargne. La pollution est le thème le plus fréquemment évoqué avec 82 % des sondés.

Arrive ensuite les sujets sociaux et sociétaux qui restent à un niveau stable par rapport à 2018. L'emploi est par exemple cité par 78 % des sondés et le respect des droits humains par 76 %.

L'assurance vie pour booster l'épargne responsable ?

Malgré ce contexte plutôt favorable, le défi est de taille pour les établissements financiers. Selon ce sondage, 61 % des Français déclarent n'avoir jamais entendu parler de l'ISR et seuls 6 % d'entre eux disent s'être déjà vu proposer de l'ISR par leur conseiller.

« La loi Pacte crée l'obligation d'offrir, à partir du 1er janvier 2020, des contrats d'assurance vie garantissant l'accès à des produits d'épargne verte ou solidaire ou socialement responsable. Une disposition qui devrait permettre aux particuliers épargnants de trouver de nouvelles voies d'épargne responsable », analyse Nicole Notat, Présidente de Vigeo Eiris, citée par Les Echos

4 commentaires

  • 24 septembre22:16

    On arrive ds un monde où tout est dû sans aucune contrepartie, j'en viens à espérer que le système s'ecroule pour que les mains tendues arrêtent de tous demander au autres dans aucune contrepartie


Annonces immobilières