1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Immobilier : les Français veulent acheter mais font face à une pénurie de logements
Boursorama avec Newsgene28/11/2018 à 09:25

(Pixabay / mastersenaiper)

Alors que 3,5 millions de Français recherchent un bien immobilier, seulement 2 millions de biens sont disponibles, selon l'Observatoire du moral immobilier. 76% des acheteurs sont donc contraints de retarder leur projet, malgré des conditions idéales pour contracter un prêt.

Il n'y a pas assez de biens immobiliers à vendre en France pour répondre aux projets des acheteurs. La pénurie de logements pèse ainsi sur le marché, rapporte LaVieImmo. En effet, 3,5 millions de Français affirment avoir un projet d'achat immobilier sur un an alors qu'en face, on ne trouve que 2 millions de vendeurs, selon les données du 26e Observatoire du Moral Immobilier élaboré par Kantar TNS pour Logic-Immo.

Le manque de biens freine les achats

« Depuis la création de l'étude il y a 8 ans, c'est la première fois que nous identifions un niveau d'acheteurs aussi élevés et un volume de vendeurs aussi bas », soulignent les auteurs de l'étude. 76% des acheteurs potentiels indiquent que le manque de biens disponibles répondant à leurs critères est le premier motif les empêchant de devenir propriétaires, soit une hausse de six points en un an. Ils sont donc contraints de retarder leur projet d'achat.

Cette situation est d'autant plus frustrante que 68% d'entre eux estiment que c'est le bon moment pour acheter et profiter de taux d'intérêt avantageux. « Ils sont en effet 80% à considérer que les taux sont attractifs en cette fin d'année 2018 soit 5 points de plus que l'année dernière à la même époque », indique l'étude.

Des prix jugés irréalistes

Mécaniquement, avec une demande bien supérieure à l'offre, les prix grimpent. Une augmentation que les Français jugent excessive. Selon le baromètre de négociation immobilière réalisé par Logic-Immo pour le Journal du net, 59% des candidats à l'accession immobilière estiment que les prix sont déconnectés de la réalité. C'est quatre points de plus que l'an dernier à la même époque.

Toutefois, selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, même si les prix ont globalement augmenté sur l'année, ils ont reculé au cours du dernier trimestre dans une majorité des grandes villes françaises. 

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • blackroc
    18 janvier05:55

    Je cherche un appartement d'environ 200 m2 dans le 7eme avec vue sur la Tour Eiffel avec un budget de 500 000 euros mais j'ai du mal à trouver.

    Signaler un abus

  • M488902
    28 novembre17:00

    Moi aussi je recherche ma villa de luxe à 300 000€ et je ne trouve pas...

    Signaler un abus

  • M3366730
    27 novembre23:41

    Pour les personnes qui ont un logement social, ce n'est vraiment pas la peine de s'endetter, quand ils le peuvent.

    Signaler un abus

  • loco93
    27 novembre19:08

    Le média du lobby de l'immobilier neuf, on l'a trouvé !

    Signaler un abus

  • brun3686
    27 novembre18:39

    des jolies maisons à renover dans mon village. 20 min de la prefecture en voiture Et possibilité de prendre le bus. boulangerie, pharmacie, doc, fleuriste.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer