Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Grand Paris Express : le prix du mètre carré grimpe en flèche autour des futures stations de métro des Hauts-de-Seine
information fournie par Boursorama avec Newsgene04/03/2020 à 17:19

Grand Paris Express : le prix du mètre carré grimpe en flèche autour des futures stations de métro des Hauts-de-Seine

Grand Paris Express : le prix du mètre carré grimpe en flèche autour des futures stations de métro des Hauts-de-Seine

L'arrivée du métro dans certains départements d’Ile-de-France a des répercussions sur le prix du marché immobilier selon une étude menée par les Notaires du Grand Paris autour des futures gares du Grand Paris Express. En onze ans, on assiste à une flambée des prix dans certains quartiers des Hauts-de-Seine.

Si le prix du mètre carré ne cesse de grimper dans Paris, au point que le seuil des 11 000 euros le m² pourrait être dépassé cet été, les tarifs sont aussi à la hausse à l'extérieur de la capitale. En cause, le Grand Paris Express, rapporte Actu Hauts-de-Seine . C'est ce que révèle une étude des Notaires du Grand Paris , qui répertorie l'évolution des biens immobiliers autour des futures gares du projet de transports.

Des prix en hausse sur la future ligne 15

Dans les Hauts-de-Seine, les prix ont explosé. La ligne 15, dont 14 stations desserviront différents points du département, a des répercussions sur les prix de l'immobilier. Selon l'étude, les prix ont grimpé de 54 % entre 2008 et 2019 autour de la gare de Pont de Sèvres à Boulogne-Billancourt. Il s'agit de la plus forte augmentation.

Dans ce secteur, le mètre carré coûte 7 500 euros, le tarif le plus élevé de tout le tracé de la future ligne 15. Les prix aux abords de la gare Issy RER sont très proches (7 410 euros) avec une augmentation de 48 % en une décennie.

Rueil et Bagneux en faible hausse

Autre forte poussée autour de Bécon-les-Bruyères qui se situe au carrefour de Bois-Colombes, Asnières-sur-Seine et Courbevoie. L'étude y constate une augmentation de 45 % entre 2008 et 2019, pour un mètre carré à 6 760 aujourd'hui. Même constat aux abords de la gare de Bois-Colombes (5 980 euros/m² actuellement).

Les prix sont également élevés près des gares de Fort d’Issy – Vanves – Clamart (6 280 euros/m², soit + 41 % en dix ans) ou Châtillon-Montrouge (6 100 euros/m² et + 38 %). Les plus faibles hausses de prix ont été constatées à Rueil – Suresnes – Mont Valérien (+ 19 %) ou Bagneux (+ 25 %). À Genevilliers, dans le quartier des Agnettes, l'implantation du futur métro valorise déjà le prix des biens à 5 350 euros/m² en moyenne.

0 commentaire

Annonces immobilières