Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gare aux arnaques via l'épargne ou l'administration
Boursorama avec Pratique.fr05/04/2021 à 15:00

Méfiance, les escrocs sont partout et s'attaquent à toutes les catégories de population ! Le temps où les cibles prioritaires étaient les personnes naïves ou âgées est révolu ; les méthodes de « phishing » sur internet ou via les smartphones ont ouvert des boulevards aux pirates qui rivalisent d'ingéniosité pour berner tout un chacun.

Gare aux arnaques via l'e?pargne ou l'administration - iStock-alexskopje

Gare aux arnaques via l'e?pargne ou l'administration - iStock-alexskopje

Qu'est-ce que le phishing ?

Le terme phishing a une origine anglophone. C'est la contraction des mots "fishing" (pêche) et "phreaking" (piratage de lignes téléphoniques). Son équivalent français est « l'hameçonnage ». Il s'agit d'une technique de piratage qui vise à récupérer des informations personnelles, essentiellement sur internet, mais qui se développe aussi également désormais via les réseaux sociaux ou les smartphones. Les adresses électroniques sont en général collectées au hasard sur Internet... Les pirates misent sur des quantités astronomiques de messages envoyés, afin d'optimiser leur taux « « d'hameçonnage » ...

Arnaques : grands classiques et nouveautés...

Votre banque ou une administration vous invite à « mettre à jour » votre dossier C'est devenu un grand classique : le fraudeur se fait passer pour un organisme que vous connaissez (banque, service des impôts, CAF, etc.), en utilisant - de manière plus ou moins crédible - le logo et le nom de cet organisme. Les techniques les plus usuelles résident dans l'envoi d'un mail vous informant d'une "mise à jour de votre dossier", une "confirmation de vos informations" ou encore une "intervention du support technique". Ce mail vous invite à vous connecter sur votre (soi-disant) compte personnel, via un lien hypertexte qui correspond en fait à une page web factice... La finalité : récupérer le maximum de données personnelles vous concernant, telles que votre état civil, vos coordonnées bancaires, vos codes personnels, votre numéro de sécurité sociale etc... Ceci dans le but d'usurper votre identité, ou de pirater votre compte bancaire.   Les arnaques aux placements financiers  Placements miracles, livrets d'épargne, achat de cryptomonnaies... Le nombre des escroqueries financières est monté en flèche depuis la crise sanitaire ! Les pirates peaufinent leurs techniques : ils se réfugient maintenant derrière une (fausse) caution de l'AMF (Autorité des marchés financiers). Leur technique ? Ils s'adressent à vous en reproduisant, de faux logos, numéro d'agrément ou d'autorisation d'organismes agréés par l'AMF, afin de rendre crédibles leurs offres frauduleuses. Ils vous contactent en vous pressant de conclure, par un virement bancaire, présenté comme une opportunité unique d'investissement ...   Les faux notaires Ils ont également beaucoup sévi ces derniers temps, et leur technique est bien rodée ! Ils épluchent les avis de décès et contactent le proche d'un défunt, par téléphone ou par mail. Ils lui promettent de bénéficier d'une assurance vie, ou un héritage fantôme, et s'efforcent de récupérer ses informations personnelles en réclamant notamment un livret de famille ou des papiers d'identité. Outre une tentative d'usurpation d'identité, le faux notaire peut aussi essayer d'obtenir un gain plus immédiat, en demandant à sa victime, si elle veut toucher son dû, de lui verser sa commission (en général 5%), par virement bancaire ! Le piège se referme alors...

Comment faire pour se prémunir des arnaques et les signaler ?

Les messages frauduleux sont souvent identifiables par la mauvaise qualité des logos utilisés et la quantité importante de fautes d'orthographe qui y figurent. En cas de doute, vérifiez la présence du code "https://", devant l'adresse (url) du site, icône d'une clé ou d'un cadenas dans le bas de l'écran. Si la page vous semble frauduleuse, ne répondez pas au message, ne cliquez pas sur le lien, et n'ouvrez pas les pièces jointes ! Supprimez les messages puis videz la corbeille. Pour signaler une escroquerie ou même une suspicion, vous pouvez aller sur le site www.internet-signalement.gouv.fr ou contacter "Info Escroqueries" au 0 805 805 817 du lundi au vendredi de 9h à 18h (prix d'un appel local depuis un poste fixe / 0.06 euros/minute depuis un téléphone mobile).

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • milano12
    05 avril19:34

    en voici une autre contrat CDD avec essai l employeur verr eux empoche les aides et divers profite au max du salarie avec des mensonges et juste avant la fin du contrat au revoir et merci pour lui tout bénef un vrai scandale

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer