Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En quoi consiste la validation des acquis de l'expérience ?

Boursorama avec Pratique.fr04/04/2016 à 18:20

Pour beaucoup d’employeurs, l’expérience est aussi, voire plus importante que la formation. Si vous avez exercé une activité professionnelle durant une période suffisamment longue, vous pouvez obtenir une certification correspondant à ce travail.

Faire valoir des années de pratique

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) vise à faire valoir l’expérience gagnée dans une entreprise. On parle d’ailleurs de « valorisation des acquis » car il s’agit de mettre en relief des connaissances acquises sur le terrain.
Certaines entreprises ou certains cursus demandent en effet aux candidats de posséder une certification précise. Grâce à ce dispositif, un travailleur expérimenté pourra prétendre au poste même s’il n’a pas suivi la formation imposée. La VAE est également utile lors d’un changement d’emploi, pour obtenir une promotion, ou tout simplement pour sa propre satisfaction, à titre personnel.

Exercer pendant au moins 3 ans

Si le travailleur parvient à passer l’examen de la VAE, il reçoit un diplôme identique à celui qu’il aurait obtenu au terme d’une formation. Toutes les formes d’activités sont concernées, salariée ou non. Certaines activités de bénévolat ou de volontariat sont aussi éligibles à une VAE.
En revanche, l’obtention d’une VAE est soumise à deux grandes conditions :
  • La durée d’activité doit être supérieure à 3 ans, continus ou non. Cependant, ces 3 années n’incluent pas les périodes particulières comme les stages ou les formations ;
  • Certains diplômes ne peuvent pas être pas obtenus via une VAE. C’est le cas des diplômes généraux comme le baccalauréat, et des certifications qui donnent accès à une profession réglementée.
Les diplômes accessibles grâce à une VAE sont inscrits au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/ .

La procédure d’une VAE

Le travailleur doit déposer sa demande de VAE à l’organisme délivrant le diplôme. Dans son dossier, il inclura tous les documents qui justifient son expérience, comme ses contrats de travail. S’il a déjà passé d’autres formations, il en fournira les attestations. La demande doit rendre compte de la motivation du demandeur.
La procédure d’une VAE peut être accompagnée. Renseignez-vous auprès d’organismes tels que le Conseil régional ou l’Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA).

Trucs et astuces

Pensez à réaliser un bilan de compétences avant d’entreprendre une VAE. Ce n’est pas indispensable, ni obligatoire, mais cela peut vous permettre d’y voir plus clair dans votre parcours professionnel, tout particulièrement si vous envisagez une reconversion. Pôle Emploi peut vous aider à effectuer ce bilan : http://www.pole-emploi.fr/actualites/pourquoi-et-comment-faire-un-bilan-de-competences--@/article.jspz?id=61116

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.