1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Doper son contrat d'assurance vie avec les unités de compte
Café de la Bourse10/03/2019 à 10:10

Les Français sont friands de l'assurance-vie. Hélas, ils se cantonnent encore souvent à un investissement en capital garanti sur le fonds euros en délaissant les unités de compte. (crédit Pixabay geralt)

Les Français sont friands de l'assurance-vie. Hélas, ils se cantonnent encore souvent à un investissement en capital garanti sur le fonds euros en délaissant les unités de compte (UC). Pourtant, cette poche, plus risquée mais aussi potentiellement plus rémunératrice, compte de nombreux atouts. Notre focus sur les unités de compte.

Les unités de comptes pour diversifier ses avoirs

Le fonds euro de l'assurance-vie est majoritairement investi en obligations. Même les fonds alternatifs du type fonds euro croissance ou fonds euro immobiliers, s'ils comportent une plus grande variété d'actifs, sont pour l'essentiel composés de titres obligataires.

L'accès à de nombreux placements mobiliers

Les unités de compte permettent elles d'investir sur de très nombreux placements mobiliers. Ces supports d'investissement permettent d'investir dans des actions en direct, mais aussi et surtout des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) qu'ils soient actions, matières premières ou diversifiés. Les unités de compte permettent aussi de loger dans son contrat d'assurance-vie des parts de SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) et d'OPCI (Organismes de placement Collectif en Immobilier) et des ETF, ces produits de Bourse indiciels répliquant la performance d'un sous-jacent quel qu'il soit (indice, matières premières, devises, etc.). 

Une couverture de l'ensemble des marchés financiers

Les unités de compte peuvent donc prendre de très nombreuses formes et permettre d'investir sur l'ensemble des marchés financiers : marché actions, marché obligataire, marché des matières premières, marché immobilier, marché des devises. 

On l'aura compris, les unités de compte permettent donc une diversification optimale de son patrimoine mais encore faut-il pour cela choisir un contrat d'assurance-vie qui propose de nombreuses UC différentes et offre ainsi à l'investisseur un choix conséquent. 

Les unités de compte pour chercher le rendement là où il est

Un rempart contre les taux anémiques du fonds euros

Les rendements anémiques des fonds euros et leur baisse constante depuis les années 2000 devraient amener le particulier à délaisser cette enveloppe sécurisée. En effet, la faiblesse du rendement couplée aux frais et ajustée à l'inflation est parfois nulle voire négative. Il est donc urgent de booster la performance de son contrat d'assurance-vie en privilégiant l'autre poche, elle non sécurisée, les unités de compte. D'ailleurs, de nombreux assureurs obligent désormais leurs clients à verser un pourcentage minimal sur unités de compte. 

Des actifs plus rémunérateurs

Les unités de compte qui constituent la poche non sécurisée de l'assurance-vie présentent certes un risque de perte en capital mais sont aussi potentiellement bien plus rémunératrices que le fonds euro à capital garanti.

Il n'y a qu'à regarder les performances affichées par les différents contrats d'assurance-vie sous mandat de gestion pour se rendre compte que, plus la part investie en actions est importante, plus le risque est important bien sûr mais plus la rémunération peut l'être également. Ainsi, chez Boursorama, le mandat défensif affiche une performance annualisée sur 5 ans de 4,90 % contre 6,53 % pour le mandat équilibré, 7,73 % pour le mandat dynamique et 8,28 % pour le mandat offensif. 

Le mandat de gestion pour profiter des lumières d'un expert

Attention les performances passées ne présagent pas des performances futures et dans un contexte de marché volatil, il est plus difficile de dégager un rendement attractif. 
Mais c'est aussi dans ce contexte plus particulièrement que le recours à un mandat de gestion peut être plus intéressant. En effet, on privilégiera alors davantage l'investissement dans des fonds gérés par des experts plutôt que dans des ETF qui ne font que répliquer la performance d'un indice, y compris si cette dernière est baissière. Dans un contexte de marché chahuté, le recours à un mandat de gestion par lequel on délègue à une société de gestion les arbitrages peut constituer une solution avantageuse à condition de choisir les sociétés de gestion les plus performantes.

Les unités de compte pour investir sur les marchés financiers via une enveloppe fiscalement avantageuse

Avantages et abattements en cas de détention longue 

Enfin, les unités de compte, logées au sein d'un contrat d'assurance-vie permettent de multiplier les supports d'investissement en bénéficiant d'une fiscalité avantageuse. Le particulier pourra en effet, comme pour tout investissement mobilier, choisir entre la Flat Tax à 30 % (associant imposition et prélèvements sociaux) ou l'imposition au barème de l'impôt sur le revenu assorti des 17,2 % de prélèvements sociaux mais, en cas de détention de plus de 8 ans de votre contrat, si ce dernier est inférieur à 150 000 euros (300 000 euros pour un couple), vous pourrez bénéficier d'une taxation forfaitaire moindre, à 24,7 % (7,5 % d'imposition + 17,2 % de prélèvements sociaux). En outre, au-delà de 8 ans, vous pourrez bénéficier chaque année sur les gains des rachats d'un abattement de 4 600 € pour une personne seule et de 9 200 € pour un couple.

Une fiscalité avantageuse en termes de succession

Notez aussi que l'investissement sur des unités de compte de votre contrat d'assurance-vie vous permet de vous constituer un capital bénéficiant d'avantages fiscaux lors d'une succession. En effet, pour les versements effectués avant 70 ans, le bénéficiaire désigné pourra percevoir les fonds du contrat sans droits de succession jusqu'à 152 500 €, avec une taxation forfaitaire de 20 % au-delà puis de 31,25 % au-dessus de 700 000 €. Pour des versements effectués après 70 ans, il existe une exonération de droits de succession jusqu'à 30 500 €. Au-delà, la taxation s'applique en fonction du barème des droits de succession.

Louis Yang (Café de la Bourse) 
 

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 265023
    02 mars15:30

    M2941863, fais comme moi, résident fiscal hors de france !

    Signaler un abus

  • M2941863
    27 février11:25

    L'assurance vie ne vaut plus rien !! trop fiscalisée... à la sortie en calculant le réel % on s'aperçoit que les taxes ont pris les 3/4 du bénéfice... c'est çà la france!

    Signaler un abus

  • ccondem1
    27 février10:59

    Toujours investir en UC quand les marchés sont hauts !!! ;-)

    Signaler un abus

  • Friery
    27 février10:33

    Pas sur que les détenteurs d'assrance vie rentrés en uc l'annee Dernière partage la béatitude du narrateur .Et la gestion pilotée c.est surtout intéressant ..... pour la compagnie d'assurance .D'autre part une étude montre que les ETF offrent plus de rendement que les uc traditionnelles.....alors la gestion pilotée !!!

    Signaler un abus

  • M7987628
    26 février15:58

    Plaisant de proposer aux particuliers de "lutter contre les taux anémiques" des fonds en euros dans une conjoncture instable où le risque de perte du capital investi sont si importantes que les financiers réduisent la voilure sur les marchés action.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer