Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Comment obtenir des compléments de retraite ?

Boursorama avec Pratique.fr23/11/2015 à 15:10

A l'heure où les régimes de retraite annoncent que leurs réserves diminuent, vous disposez de différentes possibilités pour obtenir un complément de retraite. Immobilier, épargne et activité professionnelle sont autant de solutions à prendre en compte pour compléter le montant de votre pension.

Des compléments pour mieux profiter de la retraite

Les revenus d'épargne

Les établissements financiers proposent des solutions d'épargne adaptées pour compléter vos revenus une fois à la retraite. En épargnant au fil des années, vous vous constituez un capital dont le rendement viendra s'ajouter à votre pension.

L'assurance-vie est le placement idéal pour cela. Tout au long de votre phase d'épargne, vous bénéficiez d'un produit défiscalisé qui allie la sécurité des fonds en euros et la performance des unités de compte. Une fois la retraite arrivée, l'option de sortie en « rente viagère » vous offre la possibilité de liquider votre contrat sous forme d'une rente mensuelle complémentaire à votre retraite.

D'autres dispositifs existent comme le Plan d'épargne retraite populaire - PERP - ou les contrats « Madelin » pour bénéficier d'incitations fiscales et vous constituer un patrimoine financier en vue de la retraite.

Les revenus immobiliers

Les loyers d'un appartement ou d'une maison mise en location vous permettent d'allier rendement et sécurité. Ces placements immobiliers ont aussi l'avantage de pouvoir être financés à crédit et bénéficier d'avantages fiscaux, comme avec le dispositif de la Loi Pinel. En cumulant ces deux avantages, vous pouvez vous constituer au fil des années un patrimoine immobilier qui vous apportera un complément de retraite le moment venu.

Autre solution à envisager pour compléter votre pension : le viager. Si vous êtes propriétaire de votre résidence principale, vous pouvez la vendre en viager à un particulier ou une société qui vous paieront une rente mensuelle tout au long de votre retraite, au lieu de vous verser une somme globale lors de la transaction. Avec le viager, vous percevez ainsi un complément de retraite, tout en continuant à habiter votre logement.

Les revenus du travail

Pour conserver une activité stimulante et améliorer votre situation financière, vous pouvez cumuler votre retraite et des revenus professionnels. Que ce soit sous la forme de « jobs » ponctuels ou sous la forme d'un véritable emploi salarié, le cumul emploi-retraite est un excellent moyen de compléter votre pension.

Cette solution est strictement encadrée. Pour en bénéficier pleinement, vous devez avoir validé l'intégralité de vos trimestres et avoir un âge suffisant pour annuler votre décote (de 65 à 67 ans). Si ce n'est pas le cas, les conditions pour cumuler emploi et retraite sont assez restrictives. Les organismes en charge de votre pension vont notamment contrôler que le montant cumulé de vos revenus ne dépasse pas certains plafonds, de l'ordre de la moyenne de vos trois derniers salaires selon les cas.

Trucs et astuces

Connaissez-vous la valeur de tous les objets de votre grenier ? Au fil des années, peut-être avez-vous accumulé des objets qui intéresseraient des collectionneurs ? Pour arrondir avantageusement le montant de votre retraite, n'hésitez pas à les vendre dans des braderies près de chez vous ou sur Internet. Un excellent moyen de gagner de l'argent en vendant des objets devenus inutiles.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.