Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Argent : le bitcoin sera-t-il la devise universelle sur internet ?
Boursorama avec Pratique.fr08/11/2018 à 08:30

Bien qu'il soit aujourd'hui trop complexe, lent et coûteux, certains, comme Jack Dorsey le PDG de Twitter, pensent que le bitcoin va devenir, dans un avenir proche, la seule monnaie dans le monde. C'est pourquoi le milliardaire américain a d'ores et déjà investi dans un nouvelle technologie (lightning network) pour améliorer la blockchain. Un pari sur lequel mise également une startup française, Acinq.

Argent : le bitcoin sera-t-il la devise universelle sur internet ? / iStock.com - MicroStockHub

Argent : le bitcoin sera-t-il la devise universelle sur internet ? / iStock.com - MicroStockHub

Le bitcoin pas encore adapté au marché monétaire international

Bien que le bitcoin, comme les cryptomonnaies en général, fasse de plus en plus parler de lui et suscite un véritable engouement dans les milieux financiers, il est aujourd'hui encore loin de rivaliser avec les monnaies "classiques" sur le marché des changes. La capitalisation totale des cryptomonnaies représente actuellement environ 500 milliards de dollars, soit seulement 0,5% (dont 0,3% pour le bitcoin) de la capitalisation boursière mondiale. Une goutte d'eau dans l'océan. Comme l'explique Michel Ruimy, professeur affilié à l'ESCP au site Atlantico.fr, "les devises numériques ne sont pas adaptées aux paiements quotidiens" et ce "en raison des importants calculs informatiques et des volumineux échanges de données que chaque transaction génère". Avec, à terme, un risque réel de saturation des serveurs informatiques et de "bloquage" d'internet ! En effet, le système de paiement du bitcoin, basé sur la blockchain, ne permet à l'heure actuelle qu'une dizaine de transactions par seconde dans le monde, alors que Visa, par exemple, en autorise 2 000 fois plus. S'ajoutent à cela des frais de plus en plus importants (jusqu'à 30 $ par transaction) lorsque le réseau est saturé. La solution s'avère donc totalement impossible à généraliser, a fortiori pour des transferts de petites sommes d'argent. 

Le nouveau protocole qui pourrait tout changer

Pour remédier à la lenteur et à la lourdeur financière de ce système, des chercheurs américains ont développé un nouveau protocole : le lightning network. Ce réseau secondaire branché sur la blockchain permet de valider de façon quasi instantanée les contrats établis entre le vendeur et l'acheteur sans être soumis individuellement à la blockchain. Tous les mouvements de la cryptomonnaie sont synthétisés afin de limiter le passage sur la blockchain, avec à la clé des frais réduits.  Cette nouvelle technologie suscite l'enthousiasme de nombreux acteurs du marché dont le PDG de Twitter Jack Dorsey. Le co-fondateur du réseau social qui est également dirigeant de Square, une startup qui fournit des terminaux de paiement connectés et accepte les transactions en bitcoins, y croit. Il a ainsi investi, avec notamment David Sacks, un des dirigeants de Paypal, plusieurs millions de dollars dans Lightning Labs, une startup qui développe ce nouveau protocole. Une startup française s'est également associé avec Lightning Labs ainsi qu'avec Blockstream, un autre pionnier du secteur, pour établir les standards de ce nouveau réseau. Baptisée Acinq, la jeune société dirigée par Pierre-Marie Padiou a ainsi annoncé une levée de fonds de 1,4 millions d'euros début octobre et met au point une appli mobile qui permettra de simplifier l'accès au réseau lightning pour les commerçants et les consommateurs. 

L'info en plus

Pour de nombreux experts en Fintech, l'émergence du réseau lightning va faire bondir la valeur du bitcoin. Interrogés par le site spécialisé Finder.com, neuf d'entre eux prédisent que le bitcoin pourrait valoir 29 533$ le 31 décembre prochain, soit une hausse de 184% par rapport à son cours actuel. 

Valeurs associées

NEXC -0.04%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • freak55
    08 novembre09:27

    Euh plutôt dans les +450% ... faut sortir la calculette.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer