Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le coliving, une nouvelle tendance de partage
Le Particulier pour BoursoraMag19/12/2020 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

Le coliving, tendance qui préfigure peut-être le logement de demain crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Le coliving, tendance qui préfigure peut-être le logement de demain crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Partager à dix, vingt ou trente un grand logement entièrement équipé au design léché dans les grandes métropoles: telle est la promesse faite aux jeunes urbains par le coliving. Ces nouveaux habitats gagnent en popularité en France. Les projets se multiplient dans toutes les grandes villes pour proposer une alternative en matière de logement à la colocation.

Le coliving bientôt à Paris

Le coliving débarque enfin à Paris. Né aux États-Unis dans les années 2000, cette nouvelle conception de l'habitat partagé se répand depuis quelques années un peu partout en France, sauf dans la capitale. En cause: les prix de l'immobilier, trop élevés pour proposer un vrai service de coliving accessible. Livré en 2026, l'espace qui s'étendra sur 8.260 mètres carrés pourra accueillir près de 271 personnes, dans le 18e arrondissement, non loin de la butte Montmartre.

La durée des séjours pourra aller d'une nuit à plus de six mois. Répartie sur sept niveaux, la résidence proposera des espaces privatifs, allant du studio au duplex, entièrement meublés et équipés. Des espaces semi-privatifs, nommés Chez nous, seront réservés aux coliveurs dont une grande cuisine partagée, une salle de projection et plus de 400 mètres carrés d'espaces verts extérieurs ou encore un rooftop aménagé avec un potager. Des espaces publics nommés Chez tous seront ouverts sur la ville pour créer du lien avec l'écosystème local.

On trouvera ainsi un restaurant-bar de 410 mètres carrés avec sa terrasse et sa vue imprenable sur le Sacré-Cœur accessible tous les jours, une salle de sport avec une programmation de cours collectifs à l'heure du déjeuner, un espace de coworking, un studio d'enregistrement ou encore un espace bien-être avec sauna.

Des espaces en cascades

À la différence de la colocation, le coliving se décline à l'échelle d'un immeuble entier, d'un très grand appartement ou d'une maison. Le bâtiment prévoit des espaces privatifs (chambre de l'occupant avec, selon les opérations, une salle de bains et une petite cuisine privées), semi-privatifs (grande cuisine, vaste salon...) et partagés (salle de cinéma, de sport, de jeux...).

S'ajoute une panoplie de services à la carte et digne du monde de l'hôtellerie comme le ménage dans les espaces privés, l'abonnement Netflix, la livraison du petit déjeuner, l'accès à l'espace de coworking ou encore la connexion Internet. Les baux des habitations en coliving durent en moyenne sept mois, et l'engouement des jeunes urbains est tel que la filière s'organise pour sortir de terre le plus de résidences possible. The Babel Community vient d'annoncer l'ouverture d'une nouvelle résidence à Marseille et devrait investir les villes de Montpellier, Grenoble ou encore Aix-en-Provence. Au total, l'entreprise espère ouvrir vingt-cinq résidences de coliving à l'horizon 2025. Colonie, autre acteur du coliving, compte développer près de cinquante projets dans les années à venir.

Un marché d'avenir

Les promoteurs aussi s'intéressent au concept. Ainsi Nexity déploie depuis près d'un an son propre service de coliving, tout comme Bouygues Immobilier. Ces acteurs de poids sont en capacité d'encourager les banques à l'idée d'investir. Pourtant, comme le révèle une étude réalisée et publiée par le journal économique Les Echos, le coliving pourrait représenter un marché de 4,5 à 5 milliards d'euros dès 2021. De quoi susciter l'intérêt des promoteurs.

Coliving ou colocation, quelle différence

Si dans les deux cas, le coliving et la colocation consistent à vivre à plusieurs dans un bien immobilier, la comparaison s'arrête là. Le coliving propose des espaces privatifs entièrement meublés, équipés d'une salle de bains et d'une mini-cuisine. Si un habitant souhaite rester dans sa chambre, il le peut sans problème. De plus, les espaces collectifs sont bien plus grands en coliving avec des salles de jeux vidéo, des salles de cinéma ou encore de vastes cuisines. Le nombre d'habitants en coliving peut aller de 6 à plus de 200. Tous les équipements sont fournis et le locataire n'a qu'à déposer ses bagages. De plus, les espaces de coliving possèdent un gestionnaire d'espace chargé d'animer la vie au sein de la communauté en proposant des activités à réaliser en commun. Enfin, les baux en coliving sont conclus sur des durées bien plus courtes (sept mois en moyenne), et le prix des loyers est généralement supérieur de l'ordre de 10% à 15% par rapport à ce qu'il est possible de trouver en colocation.

Les Risques en Bourse

Fermer