Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dragon Ball, One Piece, Naruto : ces séries mangas sans fin
Le Particulier pour BoursoraMag04/12/2020 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

470 millions d'exemplaires de One Piece ont été vendus depuis son existence. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

470 millions d'exemplaires de One Piece ont été vendus depuis son existence. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

La France est avec les Etats-Unis l'un des grands pays amateurs de mangas, depuis les années 90. De Dragon Ball à One Piece, de nombreuses séries ont bercé l'enfance de millions de jeunes jusqu'à les accompagner dans leur vie d'adulte. Toutefois, produire une série longue, n'est pas nécessairement la garantie d'un triomphe international ou de recettes mirobolantes.

Le manga le plus long de l'Histoire

Ultra présent dans la culture populaire occidentale depuis le milieu des années 1980, le manga, cette bande-dessinée japonaise, est créé au pays du Soleil Levant en 1902. Depuis, de nombreuses séries se sont exportées partout dans le monde, berçant la jeunesse de plusieurs générations.

Ainsi, contrairement à ce que l'on pourrait croire, Dragon Ball n'est pas la série de mangas la plus longue de l'Histoire, malgré sa longévité (la première aventures de San Goku commencent en 1984). Il s'agit d'un illustre inconnu qui n'a pas franchi les frontières de l'Europe: Kochira Katsushika-ku Kameari k?en mae hashutsujo, que l'on peut traduire par «ceci est la station de police devant le parc de Kameari de l'arrondissement de Katsushika» Composé de 200 volumes, la série démarre... en septembre 1976 pour se terminer en 2016.

Le manga fait également partie des titres les plus vendues de l'Histoire de la BD japonaise avec près de 200 millions d'exemplaires vendus. Même constat pour les animés (ces dessins animés tirés des mangas). La série la plus longue à ce jour est Sazae-san! Lancée le 5 octobre 1969, il raconte le quotidien de de Sazae, une jeune mère au foyer japonaise et n'est toujours pas terminé.

One Piece: leader du secteur

Reste qu'il existe un décalage entre la longévité et le nombre de volumes vendus. Sans surprise, les titres ayant franchis les barrières du Japon figurent parmi les mangas les plus achetés de l'Histoire de cet art. A la première place, on retrouve One Piece et ses 470 millions d'exemplaires vendus depuis son existence. Une série encore loin d'être finie, l'auteur ayant assuré en 2019, n'avoir rédigé que 80% de l'intrigue totale. Le marin au bras extensible est suivi par les supers sayans de Dragon Ball Z et leur 300 millions d'exemplaires vendus dans le monde. Viennent ensuite Golgo 13 (270 millions d'exemplaires) et Naruto (250 millions d'exemplaires).

Pokémon: une manne sans commune mesure

Des séries mythiques, que l'on retrouve encore en librairie et dans les postes de télé. Certaines, génèrent une manne financière importante. Bien au-delà du nombre d'exemplaires vendus ou d'épisodes diffusés à la télévision. Entre les jeux vidéo, les figurines ou les films, il est presque impossible de savoir avec précision le poids économique de séries comme Dragon Ball Z ou encore Naruto, même si l'on peut supposer qu'en la matière, toutes deux doivent être détrônée par un manga un peu à part: Pokémon.

Si à l'origine il s'agit d'abord d'un jeu vidéo, très vite, la licence se développe au format animé puis en manga papier, sans compter les multiples produits dérivés. On estime ainsi en 2005 que les Pokémons auraient rapporté à la Pokémon Company près de 152 milliards de dollars depuis leur création en 1996. Un chiffre jamais réévalué depuis, mais sûrement plus important qu'il y a 15 ans.

Le manga: une popularité qui ne se dément pas

Le manga, star des librairies françaises. Les chiffres en la matière sont parlants. Une bande-dessinée sur trois vendues en France aujourd'hui est un manga, soit près de 16 millions d'exemplaires. Les maisons mères françaises de ces BD japonaises (Pika, Glénat, Kana) cumulent à elles trois 60% des ventes sur le territoire et les volumes de vente poursuivent leur ascension. Selon l'institut d'études GFK, en 2018, la vente de mangas a encore augmenté de 14%. La France est d'ailleurs régulièrement citée comme étant le deuxième pays du manga au monde. Un attrait qui devrait se poursuivre avec la crise du covid qui impose au lecteur davantage de temps à domicile.

A lire aussi:

Nouveau Call of Duty: à quoi faut-il s'attendre?

Assassin's Creed, 13 ans de succès pour Ubisoft

Les Risques en Bourse

Fermer