Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Carlos Ghosn

  • Reuters15.09.202014:03

    (Actualisé avec déclarations, précisions) TOKYO, 15 septembre (Reuters) - Greg Kelly, ancien administrateur de Nissan 7201.T poursuivi par la justice japonaise, a nié mardi les accusations selon lesquelles il a aidé son ancien patron Carlos Ghosn à dissimuler une partie de ses revenus au fisc

  • Reuters15.09.202006:59

    TOKYO (Reuters) - Greg Kelly, l'ancien administrateur de Nissan, est jugé à partir de mardi à Tokyo, près de deux ans après que les procureurs l'ont inculpé de conspiration destinée à cacher une partie des revenus de son ancien patron, Carlos Ghosn, président déchu du constructeur japonais qui a fui l'an dernier au Liban. Remis en liberté sous caution en 2018, Greg Kelly nie toute malversation

  • Reuters15.09.202002:00

    TOKYO, 15 septembre (Reuters) - Greg Kelly, l'ancien administrateur de Nissan 7201.T , est jugé à partir de mardi à Tokyo, près de deux ans après que les procureurs l'ont inculpé de conspiration destinée à cacher une partie des revenus de son ancien patron, Carlos Ghosn, président déchu du constructeur japonais qui a fui l'an dernier au Liban

  • Reuters04.09.202019:42
    4

    BOSTON (Reuters) - Un juge de Boston a donné vendredi son feu vert à l'extradition vers le Japon de deux ressortissants américains soupçonnés d'avoir aidé Carlos Ghosn à s'enfuir au Liban en toute fin de l'année dernière. Michael Taylor, ancien membre des forces spéciales de l'armée de terre, et son fils, Peter, qui résident tous deux dans le Massachusetts, sont accusés par le Japon d'avoir participé à la fuite rocambolesque de l'ancien PDG de Renault et Nissan qui était assigné à résidence à Tokyo dans l'attente de son procès pour malversations financières

  • Reuters04.09.202019:37
    2

    BOSTON, 4 septembre (Reuters) - Un juge de Boston a donné vendredi son feu vert à l'extradition vers le Japon de deux ressortissants américains soupçonnés d'avoir aidé Carlos Ghosn à s'enfuir au Liban en toute fin de l'année dernière. Michael Taylor, ancien membre des forces spéciales de l'armée de terre, et son fils, Peter, qui résident tous deux dans le Massachusetts, sont accusés par le Japon d'avoir participé à la fuite rocambolesque de l'ancien PDG de Renault RENA

  • Reuters08.08.202011:13

    WASHINGTON (Reuters) - Une juge de district américain a refusé vendredi la libération sous caution des deux résidents du Massachusetts accusés d'avoir contribué à organiser la fuite de l'ancien patron de Nissan et Renault, Carlos Ghosn, du Japon vers le Liban l'an dernier. La juge Indira Talwani a pris cette décision alors que le Japon a demandé officiellement aux Etats-Unis le mois dernier l'extradition de Michael Taylor, ancien membre des forces spéciales américaines, et de son fils Peter Taylor

  • Reuters08.08.202000:01

    WASHINGTON, 8 août (Reuters) - Une juge de district américain a refusé vendredi la libération sous caution des deux résidents du Massachusetts accusés d'avoir contribué à organiser la fuite de l'ancien patron de Nissan et Renault, Carlos Ghosn, du Japon vers le Liban l'an dernier. La juge Indira Talwani a pris cette décision alors que le Japon a demandé officiellement aux Etats-Unis le mois dernier l'extradition de Michael Taylor, ancien membre des forces spéciales américaines, et de son fils Peter Taylor

  • Reuters20.07.202009:25
    24

    PARIS (Reuters) - Les résultats de Renault et Nissan sont "lamentables", a déclaré l'ancien dirigeant de l'alliance automobile Carlos Ghosn dans un entretien publié lundi dans Le Parisien. Réfugié au Liban depuis qu'il a fui la justice japonaise qui l'accuse de malversations financières, Carlos Ghosn a déploré que les deux groupes automobiles se replient sur eux-même

  • Reuters20.07.202000:02

    PARIS, 20 juillet (Reuters) - Les résultats de Renault RENA.PA et Nissan 7201

  • Le Point12.07.202016:10
    4

    Malgré sa liberté retrouvée, il rumine et ne perd aucune occasion pour le faire savoir dans la presse. Depuis sa sortie de prison au Japon et son improbable évasion du pays vers le Liban, Carlos Ghosn s'était toujours refusé à s'en prendre à la France pour son manque d'implication dans l'affaire portant son nom, qui a commencé il y a maintenant plus de deux ans et demi

  • Reuters08.07.202007:23
    6

    NEW YORK (Reuters) - Carlos Ghosn a transféré l'an dernier 862.500 dollars à une société dirigée par l'un des deux hommes qui ont ensuite aidé l'ancien patron de Nissan et de Renault à fuir le Japon, ont déclaré des procureurs américains dans un document de justice déposé mardi

  • Reuters08.07.202003:42

    NEW YORK, 8 juillet (Reuters) - Carlos Ghosn a transféré l'an dernier 862.500 dollars à une société dirigée par l'un des deux hommes qui ont ensuite aidé l'ancien patron de Nissan 7201

  • Reuters03.07.202015:05
    1

    ISTANBUL (Reuters) - Le procès de sept ressortissants turcs accusés d'avoir aidé Carlos Ghosn, ancien patron de l'alliance Renault-Nissan, dans sa fuite du Japon fin 2019, s'est ouvert vendredi à Istanbul. L'ex-"shogun" de l'industrie automobile, arrêté à Tokyo en novembre 2018 pour des accusations de malversations financières qu'il dément, s'est soustrait en décembre 2019 à la justice japonaise pour se réfugier au Liban, après une escale en Turquie

  • Reuters03.07.202014:46
    1

    ISTANBUL, 3 juillet (Reuters) - Le procès de sept ressortissants turcs accusés d'avoir aidé Carlos Ghosn, ancien patron de l'alliance Renault-Nissan RENA.PA 7211

  • Reuters02.07.202022:49

    BOSTON (Reuters) - Le Japon a officiellement demandé aux Etats-Unis l'extradition d'un ancien membre des forces spéciales américaines et de son fils, tous deux accusés d'avoir aidé Carlos Ghosn à fuir vers le Liban. Cette demande a été officiellement déposée auprès du département d'Etat, a fait savoir le département américain de la Justice dans un document judiciaire publié jeudi

  • Reuters02.07.202022:34
    1

    BOSTON, 2 juillet (Reuters) - Le Japon a officiellement demandé aux Etats-Unis l'extradition d'un ancien membre des forces spéciales américaines et de son fils, tous deux accusés d'avoir aidé Carlos Ghosn à fuir vers le Liban. Cette demande a été officiellement déposée auprès du département d'Etat, a fait savoir le département américain de la Justice dans un document judiciaire publié jeudi

  • Le Point27.05.202012:11
    1

    Fin de la course aux volumes et réduction drastique des coûts dans l'espoir de retrouver la rentabilité. L'alliance des constructeurs entre le français Renault et les japonais Nissan et Mitsubishi a définitivement coupé le cordon ombilical avec son fondateur, Carlos Ghosn, poursuivi depuis un an et demi par la justice japonaise pour malversations financières et aujourd'hui réfugié au Liban

  • Reuters21.05.202010:46
    6

    TOKYO, 21 mai (Reuters) - Le Japon a dit espérer jeudi une extradition rapide des deux hommes arrêtés la veille aux Etats-Unis pour leur participation supposée à la fuite de Carlos Ghosn vers le Liban. Les autorités américaines ont arrêté mercredi, à la demande des autorités japonaises, un ancien membre des forces spéciales de l'US Army, Michael Taylor, et son fils Peter, accusés d'avoir aidé l'ancien PDG de Renault RENA

  • France 2420.05.202017:27

    Un père et son fils, soupçonnés d'avoir aidé Carlos Ghosn à fuir le Japon en décembre, ont été arrêtés aux Etats-Unis et doivent comparaître mercredi 20 mai dans l'après-midi devant un juge, a-t-on appris de source judiciaire.

  • Reuters20.05.202016:13
    11

    BOSTON (Reuters) - Les autorités américaines ont arrêté, à la demande de la justice japonaise, deux hommes, dont un ancien membre des forces spéciales, soupçonnés d'avoir participé à la fuite de Carlos Ghosn du Japon, montrent des documents judiciaires. Michael Taylor, ancien "béret vert", et Peter Taylor devraient comparaître par visioconférence devant un juge fédéral de Worcester, dans l'Etat du Massachusetts, précisent ces documents

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer