Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Affaire Carlos Ghosn

  • information fournie par Reuters11.04.201911:04

    par Tim Kelly TOKYO, 11 avril (Reuters) - L'arrestation "illégale" de Carlos Ghosn a interrompu le traitement suivi par l'ancien patron de Nissan 7201.T pour insuffisance rénale chronique, déclarent ses avocats dans des documents consultés jeudi par Reuters

  • information fournie par Ecorama09.04.201914:40
    7

    Patrick Artus, chef économiste chez Natixis réagit à la vidéo publiée ce mardi où l'ancien PDG de Renault crie au complot. Ecorama du 9 avril 2019, présenté par David Jacquot sur boursorama

  • information fournie par Le Point09.04.201911:25

    Le dernier épisode de l'affaire Ghosn, qui donnera peut-être lieu un jour à une série à « cliffhanger » sur Netflix, s'est révélé un peu décevant. Il faut dire que l'épouse de Carlos Ghosn, Carole, avait fait un teasing d'enfer sur cet objet médiatique non identifié à venir, dans un entretien au Journal du dimanche paru dimanche dernier : « Il avait envie de désigner les responsables de ce qui lui arrive

  • information fournie par Reuters09.04.201909:29
    11

    TOKYO/PARIS (Reuters) - Carlos Ghosn se dit innocent des faits qui lui sont reprochés et victime d'un complot dans une vidéo enregistrée avant sa nouvelle arrestation la semaine dernière et diffusée par ses avocats mardi. L'ancien patron de Renault et Nissan, de nouveau arrêté jeudi dernier sur ordre du parquet de Tokyo pour des soupçons d'enrichissement personnel, ne cite aucun nom dans la vidéo

  • information fournie par Le Point08.04.201907:55
    4

    L'épouse de l'ancien patron de Renault-Nissan a fait appel, sur l'antenne de RTL, au président français pour qu'il intervienne et « fasse sortir » son mari de prison ». « Je ne veux pas que mon mari soit au-dessus des lois, mais qu'il soit jugé de façon équitable », explique-t-elle dans un entretien avec Marc-Olivier Fogiel

  • information fournie par Reuters08.04.201906:58
    4

    TOKYO (Reuters) - Nissan envisage de réclamer des dommages-intérêts à l'ancien président du constructeur japonais, Carlos Ghosn, pour inconduite financière présumée, a déclaré lundi devant les actionnaires le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa. Saikawa s'exprimait lors d'une assemblée générale des actionnaires, convoquée pour formellement mettre un terme au mandat d'administrateur de Carlos Ghosn, après son arrestation au Japon pour des accusations de malversations financières

  • information fournie par Reuters07.04.201914:49

    (Actualisé avec déclarations supplémentaires de Carole Ghosn au JDD, réaction de l'Elysée) TOKYO, 7 avril (Reuters) - Le parquet de Tokyo a demandé aux juges d'auditionner Carole Ghosn, la femme de Carlos Ghosn, après la nouvelle arrestation de l'ancien président de Nissan 7201.T pour des soupçons d'enrichissement personnel au détriment du constructeur automobile japonais, rapporte dimanche NHK

  • information fournie par Reuters06.04.201918:16
    3

    DINARD, Ille-et-Vilaine (Reuters) - Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a appelé samedi le Japon à respecter la présomption d'innocence et les droits de Carlos Ghosn, deux jours après la nouvelle arrestation de l'ancien président de Nissan pour des soupçons d'enrichissement personnel au détriment du constructeur automobile japonais. "J'ai évidemment évoqué le cas de M

  • information fournie par France 2405.04.201908:59
    1

    Le tribunal de Tokyo a autorisé vendredi le maintien en garde à vue de Carlos Ghosn jusqu'au 14 avril, au lendemain de sa nouvelle arrestation sur de nouveaux soupçons de malversations financières. L'éclairage de notre correspondant, Constantin Simon

  • information fournie par France 2404.04.201922:55

    A peine un mois après avoir été libéré sous caution, Carlos Ghosn est retourné en prison. L'ancien PDG de Renault Nissan a été arrêté en raison de nouveaux soupçons de malversations financières

  • information fournie par Reuters04.04.201921:45

    PARIS, 4 avril (Reuters) - L'ex-PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, s'est déclaré "inquiet" pour l'avenir de l'entreprise qu'il a dirigée jusqu'à ses ennuis judiciaires au Japon, où il a été une nouvelle fois arrêté jeudi. Dans un entretien accordé à TF1 et LCI quelques heures avant cette arrestation, l'ancien dirigeant clame son innocence, alors qu'il est accusé de malversations financières

  • information fournie par France 2404.04.201920:18

    Carlos Ghosn retourne en prison. En 24 heures, l'ex-PDG de Renault vient d'encaisser un double revers : le refus du constructeur automobile de lui verser la retraite-chapeau à laquelle il pouvait prétendre mais aussi cette nouvelle arrestation, alors même qu'il s'apprêtait à donner la semaine prochaine une conférence de presse

  • information fournie par Reuters04.04.201910:05
    34

    PARIS/TOKYO (Reuters) - Carlos Ghosn a réaffirmé son innocence et a appelé à l'aide le gouvernement français après avoir été de nouveau arrêté par la justice japonaise qui l'accuse de malversations lorsqu'il était à la tête du constructeur automobile japonais Nissan. "Je suis combatif, je suis innocent, c'est dur, il faut le savoir et je fais appel au gouvernement français pour me défendre, pour préserver mes droits en tant que citoyen pris dans un engrenage incroyable" a-t-il déclaré dans un entretien diffusé jeudi par TF1 et LCI

  • information fournie par Reuters04.04.201910:00
    1

    (Actualisé tout du long) par Tim Kelly et Naomi Tajitsu TOKYO, 4 avril (Reuters) - De nouveau arrêté jeudi matin sur ordre du parquet de Tokyo pour des soupçons d'enrichissement personnel, l'ancien président de Nissan, Carlos Ghosn, a dénoncé une "manoeuvre" et demandé l'aide du gouvernement français en clamant son innocence. Les procureurs japonais soupçonnent l'ex-dirigeant d'avoir violé ses obligations professionnelles et d'avoir causé à Nissan 7201

  • information fournie par Reuters04.04.201900:49

    TOKYO, 4 avril (Reuters) - L'ancien président de Nissan 7201.T , Carlos Ghosn, a de nouveau été arrêté jeudi matin par les procureurs de Tokyo, a rapporté la télévision publique NHK, pour des accusations d'abus de confiance aggravé en liens avec des paiements suspectés effectués à un partenaire commercial du constructeur à Oman

  • information fournie par Reuters04.04.201900:25

    TOKYO, 4 avril (Reuters) - Les procureurs de Tokyo ont fait leur entrée jeudi matin au domicile de l'ex-président de Nissan 7201.T , Carlos Ghosn, afin de lui demander de se soumettre à un interrogatoire sur des paiements suspects effectués à un partenaire commercial du constructeur à Oman, rapporte la télévision publique NHK

  • information fournie par Reuters03.04.201917:49

    * Des dépenses engagées par Ghosn "source de questionnement" * "Des pratiques contestables et dissimulées" de l'ex-PDG * Le conseil veut supprimer son reliquat de salaire variable * Les conditions de versement de sa retraite chapeau pas réunies * "Sérieux questionnements" sur des dépenses de RNBV * Le conseil passe de 20 à 18 membres, l'ancienne directrice de Smart va le rejoindre (Actualisé avec précisions) par Gilles Guillaume et Laurence Frost PARIS, 3 avril (Reuters) - La mission de vérification de la direction de l'éthique de Renault RENA.PA a mis en lumière des pratiques contestables et dissimulées de la part de Carlos Ghosn, qui ont conduit le conseil d'administration à préconiser la suppression du salaire variable de l'ex-PDG

  • information fournie par Reuters03.04.201916:47
    1

    TOKYO (Reuters) - L'avocat de Carlos Ghosn a déclaré mercredi n'avoir reçu aucune nouvelle demande de la part du parquet de Tokyo, après des informations du journal Yomiuri et d'autres médias selon lesquelles la justice japonaise prépare un nouveau dossier d'accusation contre l'ancien dirigeant de Nissan et de Renault. Junichiro Hironaka a également dit à la presse qu'un tweet mercredi sur le compte Twitter de Carlos Ghosn nouvellement créé ne contrevenait pas aux termes de la libération sous caution de son client, qui excluent l'utilisation d'internet

  • information fournie par France 2402.04.201918:36

    L'avocat de Carlos Ghosn, François Zimeray, nie les accusations portées contre son client.

  • information fournie par Reuters02.04.201912:43

    * Première manoeuvre de la nouvelle équipe de défense de Ghosn * Sans changement, le procès ne sera pas équitable-avocats * Peut-être difficile d'organiser le procès fin septembre-avocat * Hironaka voit son client rester au Japon encore au moins un an (Actualisé avec précisions, citations) par Naomi Tajitsu et Tim Kelly TOKYO, 2 avril (Reuters) - Les avocats de Carlos Ghosn ont demandé mardi à la justice japonaise de dissocier le procès de leur client de celui de son ex-bras droit Greg Kelly et de celui de Nissan 7201.T , arguant qu'il n'aurait pas sinon un procès équitable

Annonces immobilières