Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Carlos Ghosn

  • Reuters31.12.201907:06
    2

    par Christian Lowe et Tim Kelly PARIS/TOKYO (Reuters) - Carlos Ghosn, patron déchu de Renault et de Nissan, a confirmé mardi qu'il se trouvait au Liban, disant refuser d'être "otage d'un système judiciaire japonais partial" alors qu'il était placé en résidence surveillée dans l'attente de son procès pour des accusations de malversations financières. Ce nouveau rebondissement dans l'affaire qui a secoué l'industrie automobile et fragilisé l'alliance Renault-Nissan soulève des interrogations sur les conditions dans lesquelles l'homme d'affaires a quitté le Japon, alors que son procès est prévu courant 2020

  • Reuters31.12.201904:50

    (Actualisé avec précisions, déclarations supplémentaires) TOKYO, 31 décembre (Reuters) - Carlos Ghosn, patron déchu de Renault RENA.PA et de Nissan 7201

  • Reuters31.12.201904:37

    TOKYO, 31 décembre (Reuters) - Carlos Ghosn, patron déchu de Renault RENA.PA et de Nissan 7201

  • Reuters31.12.201902:02

    (Actualisé avec NHK, parquet japonais) PARIS/TOKYO, 31 décembre (Reuters) - Carlos Ghosn, ancien dirigeant de Renault RENA.PA et de Nissan 7201

  • Le Point31.12.201900:06

    Coup de tonnerre dans l'affaire Carlos Ghosn ! L'ex-PDG du groupe Renault-Nissan est arrivé à Beyrouth (Liban) lundi soir en provenance de Turquie, à bord d'un jet privé, selon le quotidien L'Orient-Le Jour. Une information confirmée par Les Échos et Europe 1

  • Reuters30.12.201923:54
    1

    (Bien lire que son arrestation date de novembre 2018, ajoute précisions) PARIS, 30 décembre (Reuters) - Carlos Ghosn, ancien dirigeant de l'alliance Renault RENA.PA Nissan 7201

  • Reuters30.12.201923:02
    5

    PARIS (Reuters) - L'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn se trouve au Liban où il est arrivé lundi par avion privé, rapportent plusieurs titres de presse libanais, dont L'Orient-Le Jour. Carlos Ghosn, qui possède les nationalités française, brésilienne et libanaise, était en résidence surveillée au Japon depuis qu'il a été libéré sous caution par la justice japonaise qui le soupçonne de malversations financières commises alors qu'il dirigeant l'alliance automobile

  • Reuters30.12.201922:01

    PARIS, 30 décembre (Reuters) - L'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn se trouve au Liban où il est arrivé lundi par avion privé, rapportent plusieurs titres de presse libanais, dont L'Orient-Le Jour. Carlos Ghosn, qui possède les nationalités française, brésilienne et libanaise, était en résidence surveillée depuis qu'il a été libéré sous caution par la justice japonaise qui le soupçonne de malversations financières

  • Le Point01.12.201913:40

    Il y a un an, le 19 novembre 2018, la vie de l'ex-PDG de Renault et de Nissan Carlos Ghosn basculait, provoquant une onde de choc pour l'alliance des deux constructeurs qu'il avait créée de toutes pièces. Assigné à résidence à Tokyo au Japon, l'ex-cost killer du Losange dénonce toujours un complot des dirigeants de Nissan

  • France 2419.11.201910:41

    Il y a tout juste un an, le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn, alors patron de Renault-Nissan-Mitsubishi, est arrêté à son arrivée à l'aéroport de Tokyo, soupçonné notamment de délits financiers. Depuis, l'alliance entre le constructeur français et ses partenaires japonais est passée par des zones de turbulence, qui l'on fragilisée

  • Le Point19.11.201906:44

    Ventes et bénéfices en chute nette, valse des têtes au sommet du groupe, fusion avortée de Renault avec Fiat Chrysler, plan de restructuration, tempête Brexit autour de l'usine de Sunderland?, l'année 2019 a été une « annus horribilis » pour le constructeur japonais. Sans compter le procès de Carlos Ghosn, arrêté le 19 novembre 2018 pour malversations financières, qui perturbe régulièrement la vie de l'entreprise nippone car il sollicite ses dirigeants et ses avocats

  • Le Point19.11.201906:39

    Il y a bien une date qui circule avec insistance? Celle du mardi 21 avril 2020? On murmure, en effet, que le procès de Carlos Ghosn, en résidence surveillée au Japon depuis plus de huit mois, pourrait bien s'ouvrir ce jour-là devant le tribunal de Tokyo. Qu'il aura ensuite jusqu'à trois audiences par semaine

  • Le Point18.11.201910:25
    3

    « Nous avons eu une longue conversation », a confirmé au Journal du dimanche (JDD) l'ancien président Nicolas Sarkozy, comme le révèle l'hebdomadaire ce 17 novembre. Selon le journal, l'ancien président, chargé de représenter la France à la cérémonie d'investiture du nouvel empereur du Japon, aurait profité de sa venue officielle dans l'archipel pour rencontrer l'ex-patron déchu de Renault-Nissan Carlos Ghosn, en octobre dernier

  • Boursorama avec Pratique.fr05.11.201909:55
    3

    Depuis novembre 2018, l'affaire Carlos Ghosn forme un feuilleton judiciaire fleuve aux multiples rebondissements médiatiques. Alors que le procès de l'ancien dirigeant de Renault et Nissan est prévu en avril prochain au Japon, ses déboires inspirent en France les bases d'un cadre législatif régissant la domiciliation fiscale des grands patrons hexagonaux

  • Reuters29.10.201906:57
    3

    TOKYO (Reuters) - L'administration fiscale japonaise a établi que l'ancien président de Nissan Carlos Ghosn a utilisé des fonds du constructeur à des fins privées, a rapporté mardi le journal Yomiuri, sans citer ses sources. D'après le journal, l'administration fiscale a établi que l'homme d'affaires franco-libano-brésilien a utilisé des fonds de Nissan pendant plusieurs années pour rémunérer sa soeur pour un travail de consultante fictif et pour effectuer des dons à des universités au Liban

  • Reuters29.10.201904:34
    1

    TOKYO, 29 octobre (Reuters) - L'administration fiscale japonaise a établi que l'ancien président de Nissan 7201.T Carlos Ghosn a utilisé des fonds du constructeur à des fins privées, a rapporté mardi le journal Yomiuri, sans citer ses sources

  • Le Point24.10.201917:19
    1

    Carlos Ghosn n'a rien à se reprocher, c'est au contraire la victime d'une sombre machination pour faire capoter une intégration Renault-Nissan poussée par l'État français. Son arrestation et ses inculpations au Japon sont le résultat d'une discrimination « en raison de sa race, de sa nationalité et de son niveau de vie »

  • Reuters24.10.201907:51
    2

    TOKYO (Reuters) - Les avocats de Carlos Ghosn ont demandé au tribunal du district de Tokyo d'annuler les poursuites visant l'ancien président de Nissan, accusant les procureurs et des représentants du constructeur japonais de collusion dans le but d'"évincer" Ghosn et de l'empêcher de renforcer l'alliance avec Renault. Les conseils de l'architecte de l'alliance Renault-Nissan ont dit jeudi avoir soumis à la cour deux mémoires qui détaillent selon eux les "nombreux et graves manquements commis par les procureurs" et des "faits précis" prouvant l'innocence de leur client

  • Reuters24.10.201906:18

    (Actualisé tout du long avec précisions) TOKYO, 24 octobre (Reuters) - Les avocats de Carlos Ghosn ont demandé au tribunal du district de Tokyo d'annuler les poursuites visant l'ancien président de Nissan 7201.T , accusant les procureurs et des représentants du constructeur japonais de collusion dans le but d'"évincer" Ghosn et de l'empêcher de renforcer l'alliance avec Renault RENA

  • Reuters23.10.201911:39

    par Norihiko Shirouzu YOKOHAMA, Japon, 23 octobre (Reuters) - Nissan 7201.T va probablement faire disparaître sa marque Datsun, renoncer à certains modèles non rentables et fermer des lignes d'assemblage pour tenter de redresser ses bénéfices en réduisant sa taille, ont déclaré deux sources internes à l'entreprise ayant une connaissance directe de ces projets

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer