Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Zone euro/PMI: L'activité ralentit fortement en juin
information fournie par Reuters 21/06/2024 à 10:45

Drapeau de l'Union européenne

Drapeau de l'Union européenne

La croissance de l'activité du secteur privé en zone euro a fortement ralenti ce mois-ci, la demande ayant chuté pour la première fois depuis février, selon une enquête publiée vendredi.

Cette enquête montre également que le secteur des services a enregistré des signes d'affaiblissement, tandis que le ralentissement dans l'industrie manufacturière s'est aggravé.

Cela pourrait inciter la Banque centrale européenne (BCE) à poursuivre son assouplissement monétaire après avoir réduit en juin le coût du crédit de 25 points de base. Une enquête Reuters prévoit deux nouvelles baisses de taux cette année.

L'indice composite préliminaire des directeurs d'achat du HCOB, compilé par S&P Global, est tombé à 50,8 ce mois-ci, contre 52,2 en mai, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une accélération à 52,5.

Le chiffre de juin représente cependant un quatrième mois consécutif au-dessus du seuil des 50 séparant croissance et contraction de l'activité.

"La reprise du secteur manufacturier s'arrête-t-elle déjà avant d'avoir commencé?", s'interroge Cyrus de la Rubia, chef économiste chez Hamburg Commercial Bank.

"Le secteur des services continue de maintenir la zone euro à flot", ajoute-t-il.

L'indice global des nouvelles commandes a chuté à 49,2, son plus bas niveau depuis quatre mois, après 51,6 en mai.

L'indice PMI pour le secteur des services est passé de 53,2 à 52,6, contre un consensus à 53,5.

Les pressions inflationnistes se sont cependant atténuées, renforçant les arguments en faveur de nouvelles réductions des taux d'intérêt en zone euro cette année. L'indice des prix à la production des services est ainsi passé de 54,2 à 53,7, son niveau le plus bas depuis un peu plus de trois ans.

"La BCE, qui a réduit ses taux d'intérêt en juin, peut se sentir confortée par les données sur les prix qui signalent un relâchement des pressions dans le secteur des services en zone euro. Toutefois, l'indice PMI HCOB ne fournit pas de munitions pour une nouvelle baisse des taux en juillet par la BCE", écrit Cyrus de la Rubia

L'activité manufacturière, en déclin depuis près de deux ans, n'a pas confirmé les récents signes d'un redressement. L'indice PMI de l'industrie manufacturière est passé de 47,3 à 45,6, son plus bas niveau depuis six mois. Le consensus Reuters prévoyait un chiffre de 47,9.

L'indice mesurant la production est passé de 49,3 à 46,0.

Ce ralentissement a poussé les usines à réduire leurs effectifs pour le treizième mois. L'indice de l'emploi est ainsi passé de 47,9 à 47,5.

(Rédigé par Jonathan Cable; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

3 commentaires

  • 21 juin 12:17

    Le troll fiché P comme Poutine a été signalé au bon endroit .....


Signaler le commentaire

Fermer