Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Valérie Pécresse en campagne contre l’« enfer bureaucratique »
information fournie par Le Point24/07/2021 à 09:55

« Bienvenue dans le monde des huiles essentielles de lavande », s’enthousiasme ce vendredi Philippe Soguel, dirigeant d’une distillerie, lors de l’arrivée de Valérie Pécresse à Montségur-sur-Lauzon, où l’attend un couple de professionnels en colère. Le produit est estival, le thème de la rencontre l’est moins : le chef d’entreprise est en lutte contre une nouvelle réglementation européenne qui pourrait classer son huile naturelle dans la catégorie des produits chimiques.

La candidate déclarée à la présidentielle veut faire du combat contre « l’enfer bureaucratique » l’un de ses principaux axes de campagne. Pour son premier déplacement officiel, elle a choisi le département de la Drôme, à la fois éloigné des grandes métropoles et industriel, pour vanter les « talents » des « zones rurales qui créent un savoir-faire français avec une reconnaissance mondiale. » Des territoires où elle souhaite libérer « le génie français entravé par les boulets d’un pouvoir centralisateur et technocratique ».

Pourquoi Valérie Pécresse a avancé son annonce de candidature

« Un remède anti-Gilets jaunes »

De quoi rassurer ce directeur dans l’hôtellerie/restauration, situé à Grignan, et confronté à l’impossibilité de créer des micro-crèches d’entreprises pour les travailleuses en horaires décalés à cause d’une réglementation sur les assistantes maternelles. Ou de ce patron,

... Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

  • 24 juillet12:27

    Elle a raison, pour profiter de l'argent publique, il ne pas de bureaucratie d'enfer