Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vaccin : vers des « sanctions » contre les laboratoires en cas de retard ?
Le Point22/01/2021 à 11:40

Alors que la campagne de vaccination française est actuellement ralentie par des retards de livraison de la part de Pfizer et BioNTech, le gouvernement commence à hausser le ton. Invité par Europe 1 ce vendredi, Clément Beaune, le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, a invité les deux laboratoires à tenir leurs promesses. « On a signé, nous Européens, des contrats avec ces laboratoires. Ces contrats sont obligatoires [...] Il peut y avoir des pénalités ou des sanctions » en cas de non-respect des engagements, a-t-il assuré, tout en affirmant que les livraisons retrouveront leur rythme normal à partir de lundi 25 janvier.

Covid-19 : la troisième vague met l'unité des 27 à l'épreuveVendredi dernier, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, s'était entretenue avec le président de Pfizer au sujet des délais de livraison, explique Clément Beaune sur Europe 1. Un plan a depuis été mis en place afin de respecter, à partir du 25 janvier, le calendrier de livraisons à l'Union européenne qui était initialement prévu. Le secrétaire d'État a par ailleurs indiqué que des recours en justice contre les laboratoires n'étaient pas envisagés. « Le but n'est pas de faire un procès qui va durer deux ans, mais d'avoir les livraisons de doses maintenant. C'est pour ça que c'est plus utile d'avoir mis la pression sur Pfizer pour que les doses arrivent », a-t-il ajouté.

Une augmentation des

... Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vonvon1
    22 janvier12:02

    c'est à ce point là....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer