Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA: Les démocrates critiquent la grâce accordée par Trump à Flynn
Reuters26/11/2020 à 07:43

USA: LES DÉMOCRATES CRITIQUENT LA GRÂCE ACCORDÉE PAR TRUMP À FLYNN

USA: LES DÉMOCRATES CRITIQUENT LA GRÂCE ACCORDÉE PAR TRUMP À FLYNN

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a gracié mercredi son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, qui avait plaidé coupable en 2017 d'avoir menti au FBI durant l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

Le pardon accordé par l'actuel locataire républicain de la Maison blanche pourrait être le premier d'une série, d'ici au 20 janvier et l'investiture du démocrate Joe Biden, victorieux de l'élection présidentielle du 3 novembre.

Michael Flynn, qui fût conseiller de campagne de Donald Trump avant de rejoindre son administration, a admis en 2017 avoir menti au FBI sur ses interactions avec la Russie et ses conversations avec l'ancien ambassadeur russe à Washington, quelques semaines avant l'investiture de Donald Trump.

Cependant, l'ancien général de l'US Army a cherché depuis à retirer l'accord de plaider coupable qu'il a conclu, dénonçant une violation de ses droits et une tromperie de la part des procureurs - des accusations rejetées par ceux-ci.

"J'ai le grand honneur d'annoncer que le général Michael T. Flynn a obtenu une grâce complète. Félicitations au général Flynn et à sa formidable famille, je sais que vous allez passer un Thanksgiving vraiment fantastique", a tweeté Donald Trump.

Il s'agit de la personnalité la plus éminente grâciée par Donald Trump depuis le début de son mandat. Le républicain a accordé la grâce présidentielle à un membre de l'armée accusé de crime de guerre en Afghanistan et à un ancien shérif de l'Arizona affichant une ligne dure sur l'immigration illégale.

"Ce pardon est immérité, peu scrupuleux et une tache de plus sur l'héritage rapidement décroissant du président Trump", a déclaré dans un communiqué le démocrate Jerold Nadler, président de la commission des Affaires judiciaires de la Chambre des représentants.

La présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi, a qualifié la démarche d'"acte grave de corruption et abus de pouvoir effronté".

Premier conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, Michael Flynn était resté en poste seulement 24 jours, licencié par Trump pour avoir menti au vice-président Mike Pence alors que la controverse sur les contacts entre Flynn et l'ancien ambassadeur russe éclatait au grand jour.

Le général de l'US Army à la retraite comptait parmi les anciens conseillers de Donald Trump ayant plaidé coupable ou été condamnés dans le cadre de l'"enquête russe" du procureur spécial Robert Mueller. La Russie a nié toute ingérence dans le scrutin de 2016.

En mai dernier l'Attorney General, William Barr, avait demandé l'abandon des poursuites contre Michael Flynn, après des plaintes répétées de Donald Trump sur le traitement selon lui injuste à l'égard de son ex-conseiller.

"Le président a gracié le général Flynn parce que celui-ci n'aurait jamais dû être poursuivi", a déclaré la Maison blanche dans un communiqué.

Les procureurs fédéraux avaient demandé en janvier dernier à un juge de condamner Michael Flynn à une peine allant jusqu'à six mois d'emprisonnement.

(Jeff Mason et Eric Beech, avec Patricia Zengerle et Alexandra Alper; version française Nicolas Delame Jean Terzian)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    26 novembre08:25

    Ils feraient mieux d'abord de balayer devant leur porte

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer