Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une manifestation hostile à la présence militaire française dispersée à Bamako
Reuters20/01/2021 à 18:43

BAMAKO (Reuters) - Les forces de sécurité maliennes ont dispersé mercredi des manifestants venus exprimer leur hostilité à l'encontre de la présence militaire française, a-t-on appris mercredi auprès d'un organisateur du rassemblement.

La force Barkhane qui combat les groupes djihadistes principalement au Mali et au Niger compte actuellement 5.100 soldats, dont 600 ont été envoyés en renfort il y a un an après le sommet de Pau réunissant le président français et ses alliés du "G5 Sahel".

Selon Adama Diarra, organisateur du rassemblement, des policiers ont dispersé environ 1.000 manifestants réunis sur la place de l'Indépendance.

"Nous demandons le départ des forces françaises. Après huit ans, c'est un échec total", a-t-il déclaré à Reuters.

Lors de la présentation de ses voeux aux armées, le président français, Emmanuel Macron, a déclaré mardi que Paris pourrait "ajuster son effort" au Sahel sans toutefois en préciser l'ampleur ni le calendrier.

(Tiemoko Diallo, Alessandra Prentice, version française Nicolas Delame)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer