Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

UE: Les ministres de l'Environnement approuvent une loi sur la nature
information fournie par Reuters 17/06/2024 à 13:55

La ministre autrichienne de l'action climatique et de l'énergie, Leonore Gewessler

La ministre autrichienne de l'action climatique et de l'énergie, Leonore Gewessler

Les ministres de l'Environnement des 27 pays composant l'Union européenne (UE) ont approuvé lundi, après des mois de retard, une loi historique en faveur de la régénération de la nature.

La loi sur la restauration de la nature stipule que les pays de l'UE doivent mettre en place des mesures de restauration pour au moins un cinquième des zones terrestres et maritimes de l'espace européen d'ici 2030.

Le soutien d'une majorité de ministres, acquis lundi lors d'une réunion à Luxembourg, ouvre la voie à une entrée en vigueur.

Le vote a été départagé par la ministre autrichienne de l'Environnement, Leonore Gewessler (Les Verts), qui a défié la coalition conservatrice dont elle est issue en s'engageant à soutenir la mesure.

"Je sais que je serai confrontée à l'opposition en Autriche, mais je suis convaincue que le moment est venu d'adopter cette loi", a déclaré Leonore Gewessler à la presse.

Cette décision a suscité la colère de ses alliés conservateurs du Parti populaire, dont la ministre autrichienne des Affaires européennes Karoline Edtstadler, qui a déclaré que le vote de Leonore Gewessler serait inconstitutionnel.

La Belgique, qui assure la présidence tournante de l'UE, a déclaré que le différend autrichien n'affecterait pas la légalité du vote.

La Finlande, la Hongrie, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne et la Suède ont voté contre la loi lundi, tandis que la Belgique s'est abstenue.

Un accord avait été négocié l'année dernière entre le Parlement et les Etats membres, en vue d'une approbation en mars, mais le texte avait ensuite été critiqué par certains gouvernements, dans un contexte de mouvement de contestation des agriculteurs.

La Hongrie avait notamment retiré son soutien de manière inattendue, faisant perdre la fragile majorité nécessaire à l'approbation.

(Reportage Kate Abnett, version française Augustin Turpin)

1 commentaire

  • 17 juin 14:21

    Encore du n'importe quoi de l'Europe.. On est "gouverné" par des gens hors sol....


Signaler le commentaire

Fermer