Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

UE: La réforme du marché carbone soumise à un nouveau vote
information fournie par Reuters22/06/2022 à 11:24

UE: LA RÉFORME DU MARCHÉ CARBONE SOUMISE À UN NOUVEAU VOTE

UE: LA RÉFORME DU MARCHÉ CARBONE SOUMISE À UN NOUVEAU VOTE

par Kate Abnett

BRUXELLES (Reuters) - Le Parlement européen va de nouveau débattre mercredi sur des propositions législatives en matière d'action climatique, après les avoir rejetées lors d'un premier vote divisé qui a menacé de retarder l'agenda vert de l'Union européenne (UE).

Les députés européens doivent se prononcer sur une révision du système d'échange de quotas d'émission de l'UE, un fonds social pour le climat et un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières.

Les pays du bloc prévoient d'arrêter leur propre position la semaine prochaine.

Un accord parlementaire semble probable, après que des groupes représentant une majorité de députés - le Parti populaire européen (PPE), les socialistes et le groupe Renouveau - ont accepté avant le vote un nouveau compromis sur la suppression progressive, d'ici à 2032, des permis de quotas carbone accordés gratuitement à l’industrie.

Le compromis maintient l'ambition climatique tout en offrant "un répit à l'industrie européenne", a déclaré Esther de Lange, membre du PPE.

La nouvelle loi prévoit également d'étendre le marché du carbone au transport maritime, de lancer un second marché pour les bâtiments et les transports, et pourrait restreindre l'accès des investisseurs financiers au marché selon certains amendements soumis au vote.

Selon le compromis, le plafond d'allocation gratuite de quotas d'émission de CO2 sera réduit de 4,4% à partir de 2024, de 2,5% à partir de 2026 et de 4,6% à partir de 2029, tandis que 70 millions de permis supplémentaires seront supprimés en 2024 et 50 millions en 2026, afin d'accélérer les réductions de CO2.

(Reportage Kate Abnett; version française Alizée Degorce, édité par Kate Entringer)

3 commentaires

  • 22 juin17:18

    Eh oui ! Vive l'Europe !!! Une fois de plus, on voit le résultat ! A quand une bonne nouvelle avec l'EU ? Et pourtant, on nous avait promis (juré craché) qu'il n'y aurait plus de pbl avec l'EU... C'est un véritable cauchemar, une malédiction ! Quelle chance ils ont les Anglais, mais quelle chance ! Ils ont tout compris ! Ils peuvent faire ce qu'ils veulent, comme ils veulent, quand ils veulent ! Et pour nous, c'est quand le FREXIT ?