Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Saleté à Paris : Hidalgo dénonce une polémique alimentée par « l'extrême droite »
Le Point08/04/2021 à 14:25

Accablée depuis le week-end de Pâques pour sa gestion de la propreté dans la capitale, Anne Hidalgo se défend comme elle peut. Ces trois derniers jours, de nombreuses photos abondent sur les réseaux sociaux pour démontrer l'encrassement des rues et la dégradation du mobilier urbain à Paris, sous le mot-dièse #saccageparis. Des preuves accablantes que la maire socialiste a purement et simplement balayées sur RTL, ce jeudi 8 avril au matin.

Au micro de la radio, Anne Hidalgo a en effet choisi de dénoncer une action coordonnée de « l'extrême droite » pour salir son image, relaie notamment Le Figaro. Elle a cependant promis de décentraliser les questions de propreté à Paris, pour plus d'efficacité.

« Beaucoup de proximité avec l'extrême droite »

Derrière cette salve de reproches qui affluent sur les réseaux sociaux, la maire de Paris voit une « campagne très orchestrée » par ses adversaires. L'édile, qui indique être remonté « jusqu'au premier hashtag » pour connaître l'origine de la polémique, note « beaucoup de proximité avec l'extrême droite » pour tous les « gros comptes » Twitter qui se sont fait les relais de cette vague de mécontentement. « C'est une méthode assez simple de trumpisation de la vie politique à l'œuvre partout, y compris en France », a-t-elle déploré au micro de RTL. Pour elle, cette campagne « doit servir de cas d'école » sur les attaques ciblées à visée

... Lire la suite sur LePoint.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M999141
    08 avril18:26

    MDR, les vélos c'est elle , les poubelles, c'est les autres !!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer