1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Revenus fonciers : faut-il faire des travaux en 2019 sur son bien immobilier locatif ?
Mingzi22/02/2019 à 08:08

Comment articuler les dépenses de travaux au titre des revenus fonciers avec le prélèvement à la source ? (Crédits: 123RF)

Avec le dispositif anti-optimisation fiscale mis en place dans le cadre de l'impôt à la source, que se passe-t-il si vous avez prévu de faire des travaux en 2019 sur un bien locatif ? 


Prélèvement à la source et revenus fonciers


Avec l'impôt à la source, les revenus perçus en 2018 ne sont pas imposés, sauf si vous percevez des revenus exceptionnels (plus-values immobilières par exemple) qui eux seront bien soumis à l'impôt.


Les revenus fonciers perçus en 2018 ne sont donc pas imposés. La déduction des dépenses de travaux 2018 des revenus fonciers ou l'imputation du déficit foncier sur le revenu global (dans la limite de 10 700 €, l'excédent est reportable sur les revenus fonciers des dix prochaines années) seront donc sans effet fiscal. Dans le meilleur des cas, l'effet fiscal sera limité si vous avez perçu des revenus exceptionnels en 2018.


Un dispositif anti-optimisation fiscale


Les propriétaires pourraient être tentés de reporter leurs travaux ou leurs dépenses pour des raisons d'optimisation fiscale. Pour éviter ce comportement qui pénaliserait par ailleurs les professionnels du bâtiment, le gouvernement a mis en place un dispositif dérogatoire pour la déduction des dépenses de travaux 2018 et 2019.


Celui-ci prévoit que les dépenses de travaux d'entretien ou de rénovation réalisés et payés en 2018 sont intégralement déductible des revenus fonciers 2018. Les dépenses de travaux réalisés et payés en 2019 (hors travaux d'urgence) ne seront déductibles des revenus fonciers 2019 qu'à hauteur de la moyenne des travaux réalisés en 2018 et 2019.


Les dépenses de travaux en 2019 ont un effet fiscal limité


En d'autres termes, les dépenses de travaux 2018 sont déductibles en 2018 à 100% (mais effet fiscal nul sauf cas particulier de déficit foncier) et à hauteur de 50% en 2019.


Les dépenses de travaux réalisés et payés en 2019 seront déductibles en 2019 uniquement à hauteur de 50%. Les travaux réalisés en 2019 ont donc un effet fiscal limité. Si les travaux peuvent attendre, il est dans la plupart des cas plus intéressant de les reporter à 2020.


Les travaux réalisés en 2020 ne sont pas impactés par cette mesure anti-optimisation.


Exemples : combien peut-on déduire en 2019 ?


Exemple 1 : vous avez réalisé 20 000 € de travaux en 2018. Vous pouvez déduire 10 000 € en 2019 (50% de 20 000 €). A noter : avec la possibilité de reporter les déficits fonciers et de déduire en 2019 50% des travaux 2018, dès lors que le montant des travaux 2018 excède 21 400 € et deux fois le montant des revenus fonciers annuels, il est possible de déduire des revenus davantage que le montant effectivement payé pour les travaux.

 
Exemple 2 : vous avez réalisé 20 000 € de travaux en 2018 et 50 000 € en 2019. Vous pouvez déduire 35 000 € en 2019 (50% de 20 000 € + 50% de 50 000 €)


Exemple 3 : vous avez réalisé 50 000 € de travaux en 2019. Vous pouvez déduire 25 000 € en 2019 (50% de 50 000 €)


A noter le dispositif anti-optimisation s'applique également aux monuments historiques, sauf si le classement en monument historique est intervenu en 2019.
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vonvon1
    21 février08:41

    encore un coup dur pour les proprios et pour l'immobilier après on se demande pourquoi il y a une baisse dansla construction...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer