1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quand les ados ont le FoMO
Le Point17/01/2020 à 20:36

« Fear of missing out » soit la « peur de manquer quelque chose » est-il le nouveau mal des ados ? Depuis quelques années, ce syndrome né du Web se répand comme une traînée de poudre. Apparu tout d'abord chez des trentenaires connectés, frustrés de manquer l'événement de l'année qu'ils suivent en direct sur les réseaux sociaux, le FoMO touche aujourd'hui les plus jeunes et devient l'excuse numéro un. Les adolescents l'utilisent pour signifier leur peur de rater la vidéo, la photo ou le message d'un de leurs abonnés. Des adolescents témoignent de l'impact du FoMO dans leur quotidien.« Pas de TikTok pendant une journée ? C'est physiquement impossible »Elle s'appelle Loula, elle a 16 ans. Élève de troisième dans un collège du 91, elle redouble son année pour espérer obtenir cette fois-ci le lycée de son choix grâce à de meilleurs résultats. Loula est ce qu'elle appelle un « petit format », 1,50 m et toute menue, elle a toujours complexé sur sa taille, frustrée de ne pas grandir comme ses copines. « Mais depuis TikTok, j'ai fait de ma petite taille une force ! » me raconte-t-elle en tortillant ses longs cheveux bruns.Car Loula utilise depuis un an maintenant l'application TikTok. Fondée en 2016, cette application permet de se mettre en scène dans des courtes vidéos et de les partager. La spécialité de Loula ? L'humour. Elle cultive son autodérision en insistant lourdement sur sa petite taille via des saynètes cocasses...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer