Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Programmes du RN et du NFP : "La grande déconnade est toujours possible!", lance Bruno Le Maire
information fournie par Boursorama avec Media Services 24/06/2024 à 09:58

A moins d'une semaine du premier tour des élections législatives, le ministre de l'Economie a appelé les Français à "mesurer les conséquences" des propositions soutenues par les deux formations politiques.

Bruno Le Maire, le 20 juin 2024, à Paris ( AFP / JULIEN DE ROSA )

Bruno Le Maire, le 20 juin 2024, à Paris ( AFP / JULIEN DE ROSA )

"Ne vous laissez pas tromper par les programmes!". A l'heure où le camp présidentiel tente de défendre sa "troisième voie" au milieu des deux grands courants d'opposition défendus par le Rassemblement national et le Nouveau front populaire, Bruno Le Maire s'en est une nouvelle fois pris à la crédibilité des programmes des adversaires du gouvernement, notamment vis à vis de l'Union européenne. Du côté du RN, Jordan Bardella a défendu le rapport de force qu'il souhaite instaurer face à Bruxelles, annonçant qu'il baisserait la contribution français à l'UE. "La grande déconnade est touours possible, et je vois bien à quel point elle peut être attractive aujourd'hui!", a répondu le ministre.

"Mais ensuite que personne ne vienne pleurer parce que qu'on aurait pas averti les ouvriers que leur pouvoir d'achat va baisser, que les industries vont se réduire et les investissemnts vont baisser, et les agriculteurs, à propos d'hypothétiques renégociations de la PAC. "Les 26 autres Etats européens seront bien contents (...) de remettre en cause le financement de l'agriculture française en disant 'Vous ne payez plus, et bien on ne vous donne plus d'argent'" , a t-il mis en garde, estimant que les positions prises par le RN sont "antagonistes" avec le projet européen.

"C'est du mensonge!"

"Ne vous laissez pas tromper par les programmes qui vous sont présentés par l'extrême gauche et l'extrême droite. Mesurez les conséquences !", a t-il encore insisté. "Dire qu'on va baisser la contribution de la France à l'UE sans dire aux agricutluers que la contribution de la PAC diminuera et que l'argent européen qui arrive dans les fermes françaises sera moins important, c'est tout simplement du mensonge!" . Et dire aux ouvriers français 'Votez Nouveau front populaire, le drapeau rouge, le romantisme de la redistribution c'est formidable, sans leur dire qu'on supprime la défiscalisation des heures supplémentaires et qu'on va retirer aux ouvriers en pmyoenne 200€ par mois, c'est du mensonge !", a t-il encore ajouté.

Vendredi dernier, Bruno Le Maire avait par ailleurs promis de réduire le déficit budgétaire du pays à 3% du PIB en 2027 en cas de victoire aux élections législatives, après avoir été épinglé par Bruxelles sur ce sujet. "Il faut rétablir les comptes publics (...) C'est exactement ce que nous faisons et, en fonction des décisions qui seront prises par le peuple français, nous retournerons sous les 3% de déficit en 2027", a déclaré Bruno Le Maire, lors d'une réunion des ministres des Finances de l'UE à Luxembourg.

33 commentaires

  • 24 juin 12:43

    Question déconnade vous n'avez aucune leçon à donner, vous êtes les champions de l'incompétence avec votre petit chef qui va mettre son nez ou un chien ne poserait pas son derrière. Faites déjà le travail pour lequel vous avez été élus avant de prêcher misère si vous n'êtes pas réélus. Fallait pas laisser MANU jouer avec une boite d'allumettes.


Signaler le commentaire

Fermer