1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Privatiser ADP, Engie et FDJ, une "nécessité absolue", dit Le Maire
Reuters12/02/2019 à 16:47

PRIVATISER ADP, ENGIE ET FDJ, UNE "NÉCESSITÉ ABSOLUE", DIT LE MAIRE

PARIS (Reuters) - La privatisation d'Aéroports de Paris, de la Française des jeux et la diminution de la participation de l'Etat dans Engie sont "une nécessité absolue" pour préparer l'avenir, a déclaré mardi au Sénat le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno le Maire.

Les sénateurs ont adopté en première lecture une version totalement remaniée du projet de loi Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) visant à favoriser la croissance des entreprises, qui inclut un programme de privatisations retoqué par la chambre haute.

"Oui, je maintiens que les privatisations d'ADP, d'Engie, de la Française des jeux, que ces cessions d'actifs dans des activités qui peuvent parfaitement être traitées par des acteurs privés de manière encadrée et régulée, c'est une nécessité absolue", a dit Bruno Le Maire.

Le ministre a rappelé l'importance de financer le fonds d'innovation de 10 milliards d'euros "qui nous permettra d'investir dans l'intelligence artificielle et dans les technologies nouvelles".

"Au XXIe siècle il y aura des vainqueurs et il y aura des vaincus", a-t-il poursuivi. "Dans le camp des vainqueurs vous aurez les nations qui auront investi pour l'innovation, qui auront la maîtrise de l'intelligence artificielle, les logiciels, des algorithmes, les données. Et vous aurez des nations qui auront baissé les bras parce qu'elles auraient continué à gérer des rentes plutôt que d'investir dans la vie du pays".

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

13 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nicog
    12 février22:51

    Comme pour les autoroutes vendues 15 Milliards alors qu'elles rapportent 8 Milliards de recette par an ? C'est comme acheter 40 000 Eur un appartement de 3 pièces loué 1100 Eur par mois.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer