1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Municipales : un cadre de Michelin à l'assaut de Clermont-Ferrand
Le Point05/07/2019 à 17:56

« Je suis un novice et je suis candidat ! » Éric Faidy, 58 ans, cadre haut placé dans la galaxie Michelin, vient d'être investi par La République en marche (LREM) comme tête de liste pour tenter de mettre fin au règne des socialistes à Clermont-Ferrand. Une gageure lorsqu'on sait que, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, personne n'y est parvenu. Pas même Valéry Giscard d'Estaing en 1995?Pourtant, ce quinqua inconnu des électeurs clermontois, qui n'a jamais exercé aucun mandat électoral ni milité pour aucun parti, croit en sa bonne étoile. Séduit par Emmanuel Macron, Éric Faidy a été choisi par LREM pour mener la bataille à Clermont-Ferrand. « J'aurais pu rester tranquillement à poursuivre ma carrière, en critiquant tout ce que fait la gauche ou la droite, en me disant : ?Y'en a marre !?, sans rien faire pour essayer de changer les choses. Mais j'ai décidé de m'engager, même si ce n'est pas une démarche facile », explique ce cadre au parcours professionnel sans faute.Carrière internationaleL'homme plutôt discret, originaire d'Ambert (Puy-de-Dôme), est entré chez Michelin deux ans après ses études à l'ESC Clermont. « Embauché sans autre ambition que de rejoindre l'entreprise phare de ma ville, je n'ai jamais vraiment eu de plan de carrière et je le dis clairement, la prochaine élection municipale n'est pas un entretien d'embauche pour les six ans à venir ! » Recruté en 1987 par Éric de Cromières...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer