Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Moins de champagne et plus de cordons-bleus : les tops et les flops des achats en grandes surfaces en 2023
information fournie par Boursorama avec Media Services13/12/2023 à 11:44

Si les Français ont délaissé les produits de luxe, ils se sont en revanche rués sur les produits ultra transformés.

( AFP / CHARLY TRIBALLEAU )

( AFP / CHARLY TRIBALLEAU )

Face à la très forte inflation en rayons, les Français ont dû faire des choix au supermarché. Sur les 313 catégories de produits de grandes consommations présentes en grande surface, 236 ont vu leurs volumes d'achats reculer entre octobre 2022 et octobre 2023 , selon les données de Circana, cabinet de conseil spécialisé dans la consommation, rapporte BFM Business mercredi 13 décembre.

Ainsi, les produits de luxes ou jugés moins essentiels ont fait les frais de la situation économique. Le foie gras enregistre une baisse de 29%, le champagne de 18%, les consommateurs lui préfèrent désormais le mousseux, les huiles de 16% et les jus de fruits frais de 15%. Les Français ont également fait l'impasse sur certains produits d'hygiène comme le savon (-10%), le gel douche (-7%) ou encore les essuie-tout (-8%).

Parallèlement, 77 catégories de produits ont vu leurs ventes augmenter. Dans le top 10, on retrouve essentiellement des produits ultra transformés . Ainsi, les produits élaborés à base de volailles, comme les cordons-bleus ou les nuggets, ont connu une hausse de 12,3% de leurs produits vendus, devant les boissons énergétiques et boissons chaudes prêtes à boire (+9,9%), les chewing gums (+9,8%), les plats cuisinés désydratés, comme les nouilles chinoises (+7,7%), les quiches et tartes (+7,6%), les barres céréalières (+6,1%), les chips (+5,5%), la pâte à tartiner (+5,4%) ou encore le pain de mie (+4,3%).

A noter que l'aspect financier n'explique pas l'engouement des Français pour ces produits, car certains ont connu de fortes hausses de prix cette année , comme les chips (+20,6%), le pain de mie (+20,5%), la pâte à tartiner (+10,6%) ou encore les chewing gums (+10,2%).

3 commentaires

  • 13 décembre15:00

    Les Français de plus en plus fainéants alors ils achètent de plus en plus du tout cuisiné, normal.


Signaler le commentaire

Fermer