Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Les Républicains se prononcent sur le mode de désignation de leur champion pour 2022
information fournie par Reuters24/09/2021 à 18:23

LES RÉPUBLICAINS SE PRONONCENT SUR LE MODE DE DÉSIGNATION DE LEUR CHAMPION POUR 2022

LES RÉPUBLICAINS SE PRONONCENT SUR LE MODE DE DÉSIGNATION DE LEUR CHAMPION POUR 2022

PARIS (Reuters) - Les adhérents des Républicains se prononcent à partir de vendredi, à l'occasion d'un congrès numérique, sur le mode de désignation du candidat de la droite à la présidentielle de 2022, avec deux scénarios à la clé : une primaire ouverte aux sympathisants de la droite et du centre, ou un vote en congrès.

Cette seconde option, qui serait réservée aux seuls adhérents à jour de cotisation, paraît avoir les faveurs de la base. Fin août, LR comptait quelque 82.000 adhérents.

Le vote en ligne a commencé à 18h00 (16H00 GMT) et se clora samedi à la même heure.

Selon une enquête Ifop commandée par LR et dévoilée mercredi en bureau politique, 60% des sondés (dont 73% des sympathisants LR) se disent favorables à un congrès "en concertation avec les autres formations politiques de la droite et du centre".

Les personnes interrogées sont 47% (52% des sympathisants LR) à lui préférer une primaire "ouverte", mode de désignation qui a laissé des traces à droite après les affrontements internes de 2016 et le naufrage du candidat choisi, François Fillon, à l'élection présidentielle de 2017.

L'enquête a été réalisée auprès de 15.242 Français "de droite" et 2.980 sympathisants LR.

"Quel que soit votre choix, sachez que je m’engagerai avec détermination pour rassembler notre famille politique autour d’un candidat unique", a assuré le président de LR, Christian Jacob, dans une déclaration aux adhérents.

La direction du parti ne désespère pas de ramener dans son giron Xavier Bertrand, qui a quitté LR en 2017 et fait pour l'instant cavalier seul, dans l'hypothèse où le choix d'un congrès resserré sur le coeur militant serait retenue.

A en croire l'enquête Ifop, les sympathisants plébiscitent Xavier Bertrand s'agissant des qualités attendues de leur prétendant, devant Valérie Pécresse et Michel Barnier, qui toutefois restent dans la course.

Cinq candidats sont en lice pour l'investiture LR : Valérie Pécresse (qui a quitté le parti en juin 2019), Michel Barnier, Eric Ciotti, Philippe Juvin, et l'entrepreneur Denis Payre.

(Rédigé par Sophie Louet, édité par Blandine Hénault)

1 commentaire

  • 25 septembre08:36

    personne n'en veut! n i pécresse, ni bertrand ni de micron .