Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La réforme des retraites est "à l'agenda social 2021", dit Elisabeth Borne
information fournie par Reuters04/12/2020 à 08:50

LA RÉFORME DES RETRAITES EST "À L'AGENDA SOCIAL 2021", DIT ELISABETH BORNE

LA RÉFORME DES RETRAITES EST "À L'AGENDA SOCIAL 2021", DIT ELISABETH BORNE

PARIS (Reuters) - Elisabeth Borne, ministre du Travail et de l'Emploi, a déclaré vendredi sur CNews que la réforme contestée des retraites faisait partie de "l'agenda social pour 2021" mais que la "priorité absolue" était de surmonter la crise sanitaire et ses conséquences économiques et sociales.

"La priorité absolue du président de la République et de tout le gouvernement, c'est de surmonter la crise sanitaire, économique, sociale", a-t-elle dit.

"Il ne faut pas oublier la réforme des retraites, c'est une réforme qui est importante, c'est une réforme de justice sociale, il faut que cette réforme, elle puisse être menée mais il faut le faire dans le dialogue social avec les partenaires sociaux (...) quand on aura pu surmonter l'urgence du moment."

"Ça fait partie de notre agenda social pour 2021", a-t-elle insisté.

Dans une interview accordée le week-end dernier au Parisien dimanche, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a affirmé que les retraites étaient "la priorité absolue" des "réformes structurelles" à conduire face à la dette.

Il a précisé que cette réforme serait "priorité absolue le jour où nous engagerons des réformes" mais qu'il fallait d'abord protéger l'économie des conséquences de la crise sanitaire puis relancer l'activité économique.

Les comptes du système de retraite ne devraient pas revenir à l'équilibre avant le milieu des années 2030, dans les hypothèses de croissance les plus favorables, a estimé le Conseil d'orientation des retraites (COR) dans son rapport annuel remis le mois dernier.

L'année dernière, les dépenses du système de retraite se sont élevées à 13,6% du PIB. Cette part devrait fortement progresser en 2020 du fait de la baisse brutale de l'activité résultant de la cris sanitaire avant de redescendre progressivement à l’horizon 2024 où elle serait encore de 14%, selon les projections du COR qui note cependant que ces résultats sont "très dépendants" de la date et de l’ampleur du rebond post-épidémie de Covid.

(Henri-Pierre André, édité par Blandine Hénault)

5 commentaires

  • 04 décembre13:25

    Que les affairistes et leur chef dégagent très bientôt ou il faudra aller le voir à Paris