Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

La construction de la première usine de Huawei en France commencera l'année prochaine
information fournie par Reuters11/12/2023 à 17:09

Le logo de Huawei lors du Mobile World Congress à Shanghai, en Chine

Le logo de Huawei lors du Mobile World Congress à Shanghai, en Chine

par Supantha Mukherjee

Le groupe chinois Huawei commencera à construire son usine d'équipements de réseaux de téléphonie mobile en France l'année prochaine, a déclaré une source proche du dossier.

Il s'agira ainsi de la première usine de l'entreprise en Europe alors même que certains gouvernements européens restreignent l'utilisation de l'équipement 5G qu'elle fabrique.

Huawei avait présenté ses plans pour l'usine en 2020 et tablait sur un investissement initial de 200 millions d'euros, mais la pandémie de COVID-19 a retardé le lancement de la construction, a indiqué la source.

La source n'a pas précisé la date à partir de laquelle l'usine construite à Brumath, près de Strasbourg, sera opérationnelle. Huawei n'a pas répondu à une demande de commentaire.

Une source proche du gouvernement français a déclaré que le site devrait ouvrir ses portes en 2025.

Cette décision a lieu alors que certains gouvernements européens restreignent ou interdisent l'utilisation d'équipements fabriqués par Huawei et par la société chinoise ZTE, en invoquant des problèmes de sécurité.

En 2020, le gouvernement français a indiqué aux opérateurs de télécommunications qui prévoyaient d'acheter des équipements 5G de Huawei qu'ils ne pourraient pas renouveler les licences de ces équipements une fois qu'elles arriveraient à expiration, excluant progressivement les équipements Huawei des réseaux mobiles.

Toutefois, après une réunion avec le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, en juillet, le vice-premier ministre chinois, He Lifeng, a déclaré que la France avait décidé de prolonger les licences 5G de Huawei dans certaines villes.

(Reportage de Supantha Mukherjee, avec la contribution de David Kirton à Shenzhen et Elizabeth Pineau à Paris, rédigé par Josephine Mason ; version française Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

2 commentaires

  • 11 décembre20:23

    Des amateurs naïfs ou corrompus


Signaler le commentaire

Fermer