Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La Banque du Japon réduit ses prévisions de croissance et dévoile les grandes lignes de son programme climatique
information fournie par Reuters16/07/2021 à 07:47

LA BANQUE DU JAPON RÉDUIT SES PRÉVISIONS DE CROISSANCE ET DÉVOILE LES GRANDES LIGNES DE SON PROGRAMME CLIMATIQUE

LA BANQUE DU JAPON RÉDUIT SES PRÉVISIONS DE CROISSANCE ET DÉVOILE LES GRANDES LIGNES DE SON PROGRAMME CLIMATIQUE

par Leika Kihara et Daniel Leussink

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a réduit vendredi ses prévisions de croissance pour 2021 mais a maintenu son opinion selon laquelle l'économie se dirige vers une reprise modérée.

A l'issue de deux jours de réunion monétaire, la BoJ a également publié les grandes lignes de son nouveau programme visant à stimuler le financement des activités de lutte contre le changement climatique.

Elle offrira des fonds à taux zéro pour une période d'un an, qui pourront être reconduits un nombre illimité de fois pour les institutions financières.

Le programme climatique sera lancé cette année et durera jusqu'en 2030. La BoJ offrira des fonds aux banques qui accordent des prêts verts, liés à la durabilité et investira dans des obligations vertes et des obligations liées à la durabilité. Les prêts de "financement vert" seront également concernés par ce programme.

Comme prévu, la banque centrale a laissé inchangé son objectif de contrôle de la courbe des taux (YCC) à -0,1% pour les taux d'intérêt à court terme et à 0% pour les rendements des obligations à 10 ans.

Dans ses nouvelles projections trimestrielles publiées vendredi, la BoJ a déclaré qu'elle s'attendait à ce que l'économie progresse de 3,8% au cours de l'exercice fiscal se terminant en mars 2022 et de 2,7% l'année suivante.

Dans ses prévisions faites en avril, la BoJ avait prévu une croissance de l'économie de 4,0% pour l'exercice en cours et de 2,4% l'année suivante.

L'économie japonaise s'est contractée de 3,9% en rythme annuel en janvier-mars et a probablement peu progressé au deuxième trimestre, la pandémie ayant pesé sur les dépenses de services.

Les analystes interrogés par Reuters s'attendent maintenant à ce que l'économie japonaise progresse de 4,2% au cours du trimestre actuel, ce qui est inférieur à l'estimation qu'ils avaient faite le mois dernier.

(Leika Kihara et Daniel Leussink, avec Tetsushi Kajimoto; version française Camille Raynaud)

0 commentaire