Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

L'Otan est pleinement engagée envers l'Ukraine, dit Blinken avant sa rencontre avec Lavrov
information fournie par Reuters02/12/2021 à 11:44

L'OTAN EST PLEINEMENT ENGAGÉE ENVERS L'UKRAINE, DIT BLINKEN AVANT SA RENCONTRE AVEC LAVROV

L'OTAN EST PLEINEMENT ENGAGÉE ENVERS L'UKRAINE, DIT BLINKEN AVANT SA RENCONTRE AVEC LAVROV

par Humeyra Pamuk et Johan Ahlander

STOCKHOLM (Reuters) - Les alliés de l'Otan partagent un même engagement inébranlable en faveur de la souveraineté de l'Ukraine, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, dans un contexte d'escalade des tensions entre les Occidentaux et la Russie.

"L'engagement inébranlable des États-Unis en faveur de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, de sa souveraineté, de son indépendance ... c'est un point de vue que non seulement les États-Unis mais aussi tous nos alliés de l'Otan partagent", a déclaré Antony Blinken au ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba lors de leur rencontre, en marge du sommet de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à Stockholm.

Le secrétaire d'État américain a réitéré les préoccupations de Washington concernant le renforcement des troupes russes à la frontière ukrainienne, situation qui a conduit les Occidentaux à réfléchir à de nouvelles sanctions contre Moscou.

Dmytro Kouleba a twitté que l'Ukraine, qui n'est pas membre de l'Otan mais cherche à resserrer ses liens avec l'Alliance atlantique, travaillait avec les pays occidentaux sur un "ensemble complet de mesures de dissuasion comprenant des sanctions économiques sévères" pour mettre fin à l'agression russe.

Une rencontre entre Antony Blinken et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov était prévue en marge de la conférence sur la sécurité européenne. À l'occasion de cet entretien, le haut diplomate américain devrait relayer en personne la menace de nouvelles sanctions, si Moscou ne met pas fin au renforcement de ses troupes à la frontière de l'Ukraine.

Les États-Unis sont prêts à répondre par "un éventail de mesures à fort impact économique que nous nous sommes refusés à prendre dans le passé", a ajouté Antony Blinken mercredi à l'issue d'une réunion dans la capitale lettone Riga avec ses homologues des pays de l'Otan, sans donner plus de détails.

(Avec la contribution de Sabine Siebold à Riga, Daphne Psaledakis et Simon Lewis à Washington, rédigé par Niklas Pollard, version française Elena Vardon, édité par Sophie Louet)

1 commentaire

  • 02 décembre12:06

    Comme pour l Afghanistan,haha