Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'annulation des épreuves du bac en mars, la "solution la plus juste", selon Blanquer
Reuters22/01/2021 à 09:40

L'ANNULATION DES ÉPREUVES DU BAC EN MARS, LA "SOLUTION LA PLUS JUSTE", SELON BLANQUER

L'ANNULATION DES ÉPREUVES DU BAC EN MARS, LA "SOLUTION LA PLUS JUSTE", SELON BLANQUER

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a estimé vendredi que l'annulation des épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues au mois de mars, était la "solution la plus juste" au regard de la situation sanitaire dans le pays.

Le ministre a annoncé la décision d'annuler ces épreuves dans un courrier adressé jeudi soir aux enseignants. Elles seront remplacées par un contrôle continu portant sur les premier, deuxième et troisième trimestres, "de façon à ce qu'on travaille jusqu'au bout", a expliqué vendredi Jean-Michel Blanquer sur RTL.

"Pour créer les (...) conditions les plus sereines possibles pour nos élèves, j'ai pris cette décision", a-t-il dit. "Je pense que c'est la solution la plus juste qu'on pouvait avoir".

"Un établissement pourra évidemment organiser à ces jours (de mars, ndlr) s'il en a envie des épreuves qui compteront pour le contrôle continu. Donc ceux qui se préparent peuvent tout à fait continuer à le faire avec cette échéance là mais ce qui comptera pour la note, c'est la moyenne de l'année", a expliqué le ministre.

Les épreuves finales de philosophie et du grand oral prévues en juin sont maintenues, a assuré Jean-Michel Blanquer.

Le ministre a par ailleurs redit que les vacances scolaires de février "ont vocation à être à la date prévue, de durée deux semaines pour chacune des zones et de ne pas être changées".

Cela "peut encore évoluer en fonction de la situation mais mon objectif (...) c'est de tenir au maximum les calendriers", a indiqué Jean-Michel Blanquer.

(Blandine Hénault)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • krif
    22 janvier10:54

    Et pendant ce temps-là, les établissements font passer des épreuves de spécialités en guise de bac blanc... à 36 élèves par classe... Allez comprendre !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer