Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Frappes russes contre les infrastructures électriques en Ukraine
information fournie par Reuters 10/02/2023 à 13:05

Un immeuble résidentiel endommagé par une frappe de missiles russes, à Kharkiv, en Ukraine

Un immeuble résidentiel endommagé par une frappe de missiles russes, à Kharkiv, en Ukraine

KYIV (Reuters) - La Russie a tiré vendredi une nouvelle salve de missiles et de drones contre les infrastructures électriques dans six régions d'Ukraine, ont annoncé les autorités, endommageant plusieurs d'entre elles au moment où le président Volodimir Zelensky rentrait de sa mini-tournée diplomatique en Europe.

La ville de Zaporijjia, proche de la ligne de front, a ainsi subi son pire bombardement depuis le début de la guerre il y a bientôt un an, avec au moins 17 missiles visant ses infrastructures essentielles, a déclaré son maire.

Des dégâts ont aussi été signalés à Kharkiv, où quelque 150.000 habitants étaient privés d'électricité à la mi-journée, ainsi que dans la région de Dnipropetrovsk (centre du pays) et à Khmelnitskyi, dans l'Ouest, selon des responsables régionaux.

Dix missiles ont été abattus au-dessus de Kyiv, a indiqué le maire de la capitale sur Telegram. Vitali Klitschko a fait état de dégâts infligés notamment au réseau électrique, mais pas de victimes, alors que trois explosions ont été entendues dans la ville dans la matinée.

Selon le porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne, cinq des six missiles balistiques Kalibr qui visaient le pays et cinq drones sur sept ont été abattus pendant l'alerte au bombardement qui concernait l'ensemble de l'Ukraine et n'était pas terminée en milieu de journée.

La défense antiaérienne n'a en revanche rien pu faire contre les quelque 35 roquettes tirées par des systèmes sol-air S-300 qui ont visé les régions de Kharkiv et Zaporijjia, celles-ci étant difficilement interceptables.

Des coupures d'électricité d'urgence ont été mises en place dans de nombreuses régions après ces frappes, a fait savoir l'opérateur Ukrenergo. Le producteur d'électricité DTEK a précisé que quatre de ses centrales thermiques avaient été touchées.

Le chef d'état-major de l'armée ukrainienne a affirmé que deux missiles russes tirés depuis la mer Noire avaient survolé les territoires roumain et moldave avant de frapper l'ouest de l'Ukraine.

La Moldavie a confirmé l'information et a dit avoir convoqué l'ambassadeur de Russie.

La Roumanie, membre de l'Otan, a en revanche indiqué que bien qu'un missile tiré depuis un navire de guerre russe au large de la Crimée ait été détecté par ses systèmes de défense, celui-ci n'était pas entré dans l'espace aérien roumain, passant selon le ministère de la Défense à 35 km de la frontière.

Réagissant à ces nouveaux bombardements, le conseiller de la présidence ukrainienne Mykhaïlo Podolyak a réitéré l'appel lancé les deux jours précédents par Volodimir Zelensky à ses alliés à Londres, Paris et Bruxelles, pour qu'ils fournissent à l'Ukraine des armes plus puissantes, dont des avions de chasse.

"Assez de discussions et d'hésitations politiques. Il faut des décisions rapides décisives : missiles à longue portée, avions de combat, logistique de livraisons opérationnelles (de munitions) pour l'Ukraine", a-t-il écrit sur Twitter.

(Reportage d'Olena Harmash, avec Pavel Polityuk, Dan Peleschuk et Aleksandar Vasovic à Kyiv, Alexander Tanas à Chisinau et Luiza Ilie à Bucarest, rédigé par Max Hunder ; version française Camille Raynaud et Tangi Salaün, édité par Kate Entringer et Blandine Hénault)

16 commentaires

  • 10 février 13:52

    Les trolls Russes sont soit des agents payés pour diffuser les dépêches des services de propagande du Kremlin soit des Français fanatisés élevés depuis tout petits dans les hoax, le désinformation et la théorie du complot. Pour faire ouvrir les yeux à ces derniers c'est comme sortir des adeptes d'une secte ça relève du médical. Les posts de ce forum seront sans effets sur eux.


Signaler le commentaire

Fermer