Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

France: Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende pour ses propos sur les mineurs isolés
information fournie par Reuters17/01/2022 à 15:14

FRANCE: ZEMMOUR CONDAMNÉ À 10.000 EUROS D'AMENDE POUR SES PROPOS SUR LES MINEURS ISOLÉS

FRANCE: ZEMMOUR CONDAMNÉ À 10.000 EUROS D'AMENDE POUR SES PROPOS SUR LES MINEURS ISOLÉS

PARIS (Reuters) - Eric Zemmour a été condamné lundi à 10.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris pour des propos sur les mineurs étrangers isolés présents sur le sol français, qu'il avait assimilés à des "voleurs", des "assassins" et des "violeurs", ont déclaré les avocats des parties civiles.

Cette condamnation pour injure à caractère racial et provocation à la haine raciale est conforme aux réquisitions du parquet présentées en novembre.

L'affaire remonte à septembre 2020 lorsqu'Eric Zemmour avait qualifié sur la chaîne CNews les mineurs étrangers isolés de "voleurs", d'"assassins" et de "violeurs".

Dénonçant dans un communiqué une condamnation "idéologique et stupide", le polémiste d'extrême droite, qui n'avait pas assisté à son procès, a annoncé son intention de faire appel.

"Nous voulons la fin de ce système qui resserre chaque jour le garrot sur la liberté d'expression et le débat démocratique", conclut le communiqué. "Ce système fabrique du délit d'opinion de manière industrielle. Il est urgent de chasser l'idéologie des tribunaux."

Eric Zemmour n'en a pas fini avec la justice, puisqu'il sera de nouveau jugé dès jeudi devant la cour d'appel de Paris pour contestation de crime contre l'humanité, pour avoir affirmé en 2019 sur CNews que le maréchal Pétain avait "sauvé" les juifs français pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les prises de position polémiques du candidat à la présidence de la République, qui atteint 12% à 13% d'intentions de vote au premier tour selon les sondages, lui ont déjà valu deux autres condamnations pour provocation à la haine, en plus de celle de lundi.

Le directeur de la publication de la chaîne CNews a pour sa part été condamné lundi à 3.000 euros d'amende, selon les parties civiles.

(Reportage Blandine Hénault et Bertrand Boucey, édité par Tangi Salaün)

32 commentaires

  • 18 janvier11:04

    Dites, les admirateurs de Zorglub, vous croyez vraiment ce que vous dites ou vous pensez vous adresser à des quiches?