Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

France: Bardella veut "remettre de l'ordre" dans les comptes de l'Etat et la rue-Le Parisien
information fournie par Reuters 18/06/2024 à 07:04

Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella

Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella

Jordan Bardella, président du Rassemblement national et potentiel Premier ministre si son parti venait à remporter les élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochain, a déclaré vouloir "remettre de l’ordre à la fois dans les comptes de l’État et les rues du pays", dans une interview publiée lundi par Le Parisien.

"Mon action se caractérisera par un retour à la raison budgétaire", a-t-il déclaré, ajoutant son intention d'engager "dès les premières semaines un audit des comptes de l'Etat".

Le président du RN a axé son programme autour de trois urgences : "le pouvoir d'achat, la sécurité et l'immigration".

Jordan Bardella a également répété son intention de supprimer la réforme des retraites jugées "inefficace économiquement et injuste socialement".

"Nous permettrons aux carrières longues, ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans, de partir à la retraite avec 40 annuités à un âge légal de départ de 60 ans."

Donné en tête des enquêtes d'opinion, le RN est crédité de 33% des intentions de vote, selon un sondage Ifop pour LCI publié lundi, devançant le Nouveau Front populaire (28% des intentions de vote) et le camp présidentiel (18%). Un score qui ne permettrait pas au RN de posséder une majorité à l'Assemblée nationale.

"Pour gouverner, j’ai besoin d’une majorité absolue. Qui peut croire qu’on pourra changer le quotidien des Français en cohabitation avec une majorité relative ? Personne. Je dis aux Français : pour nous essayer, il nous faut la majorité absolue", explique Jordan Bardella.

"Je n’entends pas brutaliser la démocratie", a-t-il ajouté.

Ce dernier a aussi eu un mot pour Kylian Mbappé, le capitaine de l'Equipe de France de football qui a appelé dimanche à faire barrage "aux extrêmes".

"J’ai beaucoup de respect pour Kylian Mbappé. Mais je suis gêné de voir des gens qui sont millionnaires, qui n’ont aucune difficulté pour boucler les fins de mois, de donner des leçons de morale à des Français qui sont dans une situation de grande souffrance."

(Reportage par Zhifan Liu)

28 commentaires

  • 18 juin 11:53

    Capital : Jordan Bardella est-il vraiment le «produit marketing» de Marine Le Pen ?
    édifiant !


Signaler le commentaire

Fermer