Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Erdogan menace de riposter à toute attaque contre le navire Oruç Reis
Reuters13/08/2020 à 18:40

ERDOGAN MENACE DE RIPOSTER À TOUTE ATTAQUE CONTRE LE NAVIRE ORUÇ REIS

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti jeudi que toute attaque contre le navire Oruç Reis, qui mène depuis lundi des études sismiques dans une zone de Méditerranée orientale que se disputent Ankara et Athènes, se paierait d'un lourd tribut et laissé entendre qu'une première riposte avait eu lieu.

"Nous avons dit que si vous attaquez l'Oruç Reis, vous paierez un lourd tribut, et ils ont eu leur première réponse aujourd'hui", a déclaré Erdogan dans un discours à Ankara, sans autres détails.

Les opérations menées par l'Oruç Reis ont aggravé les tensions dans la région, amenant la France à annoncer mercredi un renforcement temporaire de sa présence militaire en Méditerranée orientale.

Le ministère français des Armées a par la suite précisé que la frégate Lafayette et deux avions de chasse Rafale participaient à un exercice naval avec la Grèce.

Jeudi matin, Recep Tayyip Erdogan a accusé Athènes d'avoir adopté une approche "hostile" dans ce dossier et a appelé la Grèce à respecter les droits de la Turquie, en plaidant pour "le dialogue et la négociation".

(Daren Butler; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Henri-Pierre André)

24 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7093115
    14 août16:05

    Ne pas se laisser impressionner par le mamamouchi du Bosphore ....Il est d' autant plus belliqueux que beaucoup de ses compatriotes n' en veulent plus....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer