Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Echange de prisonniers en vue au Mali, l'otage Sophie Pétronin pourrait être concernée
Reuters05/10/2020 à 18:04

ECHANGE DE PRISONNIERS EN VUE AU MALI, L'OTAGE SOPHIE PÉTRONIN POURRAIT ÊTRE CONCERNÉE

ECHANGE DE PRISONNIERS EN VUE AU MALI, L'OTAGE SOPHIE PÉTRONIN POURRAIT ÊTRE CONCERNÉE

KIDAL, Mali (Reuters) - Les autorités maliennes s'apprêtent à relâcher des dizaines de combattants djihadistes présumés dans le cadre d'un échange de prisonniers visant à obtenir la libération de l'otage française Sophie Pétronin et de l'opposant malien Soumaïla Cissé, a-t-on appris lundi de deux sources au sein des services de sécurité et une source diplomatique.

Des avions ont acheminé des détenus à Tessalit, dans le nord-est du Mali, ont déclaré une source régionale et une source basée au Mali sous le sceau de l'anonymat.

La libération de Sophie Pétronin et Soumaïla Cissé serait assurée depuis que les autorités ont accepté de relâcher un grand nombre de djihadistes présumés, ont ajouté ces sources.

On ignore le nombre exact des prisonniers sur le point d'être libérés, mais un avion en a transporté 70 à Tessalit dimanche, a indiqué la source basée au Mali.

Le Quai d'Orsay a dit n'avoir aucun commentaire à faire à ce stade. "Nous procédons aux vérifications nécessaires auprès des autorités maliennes", a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un point de presse.

La France avait dit le 1er avril dernier disposer d'une "preuve de vie" remontant à "début mars" de Sophie Pétronin.

Cette septuagénaire, qui dirigeait une petite ONG franco-suisse venant en aide aux enfants souffrant de malnutrition, a été enlevée le 24 décembre 2016 à Gao, dans le nord du Mali.

Dans une vidéo diffusée en juin 2018 - la dernière en date -, l'otage était apparue très fatiguée et avait interpellé Emmanuel Macron, estimant que le chef de l'Etat l'avait "oubliée".

Soumaïla Cissé, ancien ministre des Finances entre 1993 et 2000, a été enlevé en mars alors qu'il faisait campagne dans la région de Tombouctou, dans le nord du pays.

(Souleymane Ag Anara et David Lewis; avec John Irish et Elizabeth Pineau à Paris, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer