Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Donald Trump va-t-il emmener l'économie mondiale vers la crise ?

Boursorama02/05/2017 à 19:15

Donald Trump - Crédit : Gage Skidmore

Le président des États-Unis peine à imposer ses décrets. Après l’échec de la réforme de l’Obamacare, le chef d’Etat américain compte sur la réforme fiscale pour enfin marquer la présidence de son empreinte. Des mesures qui pourraient pourtant mettre à mal l’économie américaine voire mondiale.  

Il y a quelques semaines, une étude menée par Bank of America Merrill Lynch auprès de 165 grands investisseurs montrait que Wall Street était le marché le plus surévalué. 80% des interrogés pensent qu’une bulle s’est créée sur les marchés US. « Une bulle manifeste qui n’est pas seulement une bulle des marchés actions, mais également une bulle du marché immobilier », expliquait à ce sujet Véronique Riches-Flores dans l’émission Ecorama. Une situation dangereuse à laquelle les investisseurs se sont habitués, profitant de la politique accommodante de la Fed. « Tant que les taux n’augmentent pas, la bulle va continuer de grossir », la banque centrale ayant conscience qu’une politique plus dure entrainerait une situation de crise.

Pourtant Donald Trump pourrait bien accélérer l’éclatement de cette bulle avec une politique de dérèglementation du marché. Les États-Unis, quasiment au plein emploi avec 4,6% de taux de chômage et une croissance continue depuis 7 ans, commencent à légèrement stagner (+1,6% de croissance en 2016 et +0,7% au 1er trimestre 2017), signe d’une fin de cycle économique. Une situation que l’ancien magnat de l’immobilier souhaite empêcher en assouplissant la règlementation financière, en baissant massivement les impôts et en engageant un ambitieux plan de relance.

Le 27 avril dernier, il a ainsi annoncé une forte baisse d’impôt sur les sociétés (de 35% à 15%) et sur le revenu (de 39,5% à 35%). En parallèle, il souhaite toujours mettre fin à la loi Dodd-Frank, garantissant la solvabilité des banques en cas de crise financière. Une loi qui, selon le président américain, limite l’accès des consommateurs à l’emprunt.

Des mesures dont l’impact pourrait être nul dans une « économie déjà très tendue » et qui risqueraient d’augmenter l’inflation explique Marc Vignaud, journaliste au Point. Un scénario catastrophe qui inquiète le FMI, et entrainerait la hausse des courbes des taux d’intérêt, avec une Fed obligée de mettre un frein à l’inflation d’une économie en surchauffe. S’en suivrait alors un chaos où immobilier, où des entreprises surendettés ne pourraient plus emprunter, et financier avec l’éclatement de la bulle.

Des répercussions possibles dans le monde

Les pays étrangers, européens notamment, pourraient se retrouver touchés par cette situation. « Quand les taux US augmentent, ça se répercute en Europe », même si aujourd’hui « la BCE est un bouclier » pour la zone euro reconnait Marc Vignaud. Un bouclier qui ne sera pas éternel, notamment en cas de forte et rapide hausse des taux. « Elle ne pourra pas rester éternellement dans sa politique de rachat massif d’actifs. » Cette situation serait intenable pour certains « assureurs allemands, notamment, qui ont promis des taux à leurs clients qu’ils n’arrivent plus à tenir ». Un scénario noir qui laisse entendre qu’une inaction de Donald Trump serait finalement une bien meilleure nouvelle pour l’économie mondiale.  

 

Bastien Gauriau

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.