Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: Le vaccin Spoutnik V est bien efficace à 92%, selon une étude
Reuters02/02/2021 à 15:18

CORONAVIRUS: LE VACCIN SPOUTNIK V EST BIEN EFFICACE À 92%, SELON UNE ÉTUDE

CORONAVIRUS: LE VACCIN SPOUTNIK V EST BIEN EFFICACE À 92%, SELON UNE ÉTUDE

par Polina Ivanova

MOSCOU (Reuters) - Le vaccin russe Spoutnik V est efficace à près de 92% contre les formes symptomatiques du COVID-19, selon les résultats de la phase finale de son essai clinique publiés mardi dans la revue médicale internationale The Lancet.

Les résultats rassemblés par l'Institut Gamaleya de Moscou, qui a développé et testé le vaccin, sont ainsi conformes aux données d'efficacité rapportées aux stades précédents de l'essai, qui se déroule à Moscou depuis septembre.

"Le développement du vaccin Spoutnik V a été critiqué pour son caractère hâtif, les libertés prises avec le protocole et son manque de transparence", ont déclaré les professeurs Ian Jones de l'université de Reading et Polly Roy de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, dans un communiqué partagé par The Lancet.

"Mais le résultat rapporté ici est clair et le principe scientifique de la vaccination est démontré", ont déclaré les chercheurs, qui n'ont pas participé à l'étude. "Un autre vaccin peut maintenant se joindre à la lutte pour réduire l'incidence du COVID-19".

Sur les 19.866 participants à l'essai de ce candidat-vaccin, dont un quart a reçu un placebo, 16 ont contracté le COVID-19 parmi les personnes qui ont reçu le vaccin, et 62 parmi le groupe placebo, ont précisé les chercheurs.

Cette étude démontre qu'un schéma à deux doses du vaccin - deux injections basées sur deux vecteurs adénoviraux différents, administrées à 21 jours d'intervalle - était efficace à 91,6% contre les formes symptomatiques du COVID-19.

"LA RUSSIE AVAIT RAISON"

La Russie a approuvé le vaccin baptisé Spoutnik V, en hommage au premier satellite au monde lancé par l'Union soviétique, en août, avant que l'essai à grande échelle ne commence, et il a été proposé à la population en janvier.

"La Russie avait raison depuis le début", a déclaré à la presse Kirill Dmitriev, responsable du Fonds d'investissement direct russe (RDIF), chargé de commercialiser le vaccin à l'étranger, avant la publication des résultats mardi.

Il a également ajouté soutenir la décision de la Russie de commencer à administrer le Spoutnik V aux travailleurs les plus exposés alors que les études étaient encore en cours.

Selon un sondage réalisé par Reuters, près d'un million de personnes seulement auraient été vaccinées pour le moment sur les 146,2 millions que compte le pays. Selon d'autres sondages, une partie importante de la population hésiterait également à se faire vacciner.

La Russie a déjà partagé les données de la phase III de son essai avec les régulateurs de plusieurs pays et a commencé le processus de soumission à l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour approbation dans l'Union européenne, a déclaré Kirill Dmitriev.

LE DÉPLOIEMENT VA COMMENCER

Spoutnik V a été approuvé par 15 pays, dont l'Argentine, la Hongrie et les Émirats arabes unis, et ce nombre passera à 25 d'ici la fin de la semaine prochaine, a déclaré Kirill Dmitriev.

Le Fonds d'investissement direct russe a également déclaré que les vaccinations utilisant Spoutnik V commenceront dans une douzaine de pays, dont la Hongrie, la Bolivie, les Émirats arabes unis, le Venezuela et l'Iran.

Toutefois, de grandes quantités de vaccin n'ont été envoyées jusqu'à présent qu'en Argentine, qui a reçu suffisamment de doses pour vacciner environ 500.000 personnes, et en Bolivie, qui a reçu 20.000 doses.

La production destinée à l'exportation sera principalement réalisée par les partenaires industriels du RDIF à l'étranger, a déclaré le fonds.

Mardi, Kirill Dmitriev a ajouté que la production avait commencé en Inde et en Corée du Sud, et qu'elle serait lancée en Chine ce mois-ci. Des doses du candidat-vaccin ont aussi été produites par un fabricant au Brésil.

La Russie mène également un essai clinique à petite échelle d'une version à dose unique du vaccin, dont les développeurs prévoient un taux d'efficacité de 73% à 85%.

(Avec Kate Kelland à Londres, version française Kate Entringer)

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7163258
    02 février19:23

    M206 "j'avais écrit à l'époque qu'il était critiqué sur le seul fait d'être russe " non parce qu'ils ne communiquaient pas et qu'ils n'avaient pas respecté les étapes nécessaires aux homologations ! C'était un parie, ils l'ont gagné, tant mieux pour ceux qui se sont fait vaccinés avec le "sputnik"

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer